Canada : de nombreux emplois vous tendent les bras

  • Canada
Canada : de nombreux emplois vous tendent les bras

Construction, commerce de détail, industrie, santé… Le Canada subit une pénurie de main d’œuvre depuis plusieurs années. Actuellement, près d’un million d’offres d’emplois restent vacantes. Découvrez les métiers qui recrutent le plus.

Statistique Canada dénombrait 994 805 postes vacants en septembre dernier. Le pays, confronté à un déficit démographique compte aussi sur les travailleurs étrangers pour maintenir son économie à flot. Il est possible de s’installer au Canada pour y travailler de manière temporaire ou permanente, à condition de répondre aux exigences requises. Voici un tour d’horizon non exhaustif des métiers qui présentent de bonnes ou de très bonnes perspectives dans les 3 années.

Ontario, Québec, Colombie-Britannique offrent le plus de postes

Pour vous donner une idée d’où se situent les besoins, sachez que 4 provinces affichent plus de 100 000 postes vacants : l’Ontario (375 685), le Québec (245 875), la Colombie-Britannique (159 960) et l’Alberta (104 725). 4 provinces affichent entre 15 000 et 30 000 postes à pourvoir : le Nouveau-Brunswick (15 320), la Nouvelle-Écosse (23 070), la Saskatchewan (26 665) et le Manitoba (29 715). 6 755 postes ne trouvent preneur dans la province de Terre-Neuve-et-Labrador, 3 050 sur l’Île-du-Prince-Édouard. Les 3 territoires – Yukon, Territoires-du-Nord-Ouest, Nunavut – affichent moins de 1 800 postes vacants.

Vous pouvez consulter ces documents mis à jour régulièrement pour connaître les tendances métiers par province : Ontario, Québec,  Colombie-Britannique, Alberta, Nouveau-Brunswick, Nouvelle-Écosse, Saskatchewan, Manitoba, Terre-Neuve-et-Labrador, Île-du-Prince-Édouard, Yukon, Territoires-du-Nord-Ouest, Nunavut.

 

emplois-canada-provinces

 

Les métiers qui recrutent au Canada

Les secteurs qui offrent le plus de postes actuellement au Canada sont les soins de santé et l’assistance sociale (159 530), l’hébergement-restauration (152 410), le commerce de détail (117 295), la construction (93 905) et la fabrication (industrie) (75 955), la finance et assurances (39 995), le transport et l’entreposage (39 835).

Voici une liste non exhaustive des métiers qui vont le plus recruter sur la période 2022-2024. À noter : dans cet article, nous renvoyons vers nos fiches métiers françaises pour vous donner une idée des tâches effectuées par le professionnel. Les salaires et les conditions d’exercice peuvent différer au Canada. Il faut savoir notamment que 20 % des professions sont règlementées (par exemple les professions de santé) et nécessitent une autorisation pour exercer.

Santé et social : infirmier, médecin spécialiste ou généraliste, technicien de laboratoire médical, dentiste, psychologue, physiothérapeute, ergothérapeutes, technologues en radiation médicale/en échographie, aide au maintien à domicile,
travailleurs sociaux ;

Hébergement-restauration : serveur, aide de cuisine et personnel de soutien assimilé, cuisinier, maître d’hôtel ;

Commerce : vendeurs commerce de détail, superviseur des ventes, spécialiste des ventes techniques commerce de gros, boucher commerce de gros et de détail, poissonnier ;

Industrie minière : ingénieur géologue, ingénieur de l’extraction et du raffinage du pétrole, foreur (pétrole et gaz), manœuvre de forage et d’entretien de puits de pétrole et de gaz

Fabrication (Industrie) : soudeur, mécanicien de chantiers, mécanicien industriel ; d’équipements lourds, ingénieur mécanicien, électromécanicien, électricien, opérateur de machines à forger, opérateur à former et à finir le verre, bouchers industriels, designer industriel, ouvrier dans les usines de transformation du poisson et de fruits de mer ;

Construction : aide de soutien des métiers et manœuvre en construction (monteur-levageur, terrassier, conducteur d'engin),
architecte, charpentier-menuisier, estimateur en construction, grutier, ingénieur civil ;

Services professionnels, scientifiques et techniques : avocat, notaire, juriste, mathématicien, statisticien, actuaire, biologiste,
traducteurs, interprète ;

Services administratifs, de soutien, de gestion des déchets et d’assainissement : préposé à l’entretien ménager et au nettoyage –travaux légers, surveillant des services de nettoyage (chef de site propreté, chef de secteur propreté), technicien juridique, adjoint administratif, adjoint administratif médical ;

Transport et entreposage : conducteur de camions de transport, chauffeur de taxi ;

TIC / Informatique : analyste et consultant en informatique, ingénieur et concepteur en logiciel, programmeur/développeur (en médias interactifs), gestionnaire des systèmes informatiques, ingénieur informaticien, technicien de réseau informatique,
analyste de bases de données/administrateurs de données ;

Éducation : enseignant du primaire, enseignant du secondaire, éducateurs et aides-éducateurs petite enfance ;

Assurances / services financiers / comptabilité : analyste financier, assureur, expert sinistre, rédacteur sinistre, technicien en comptabilité, comptable, administrateur de la paye, agent de recouvrement ;

Immobilier : agent de gestion immobilière (administrateur d’immeuble, gestionnaire de biens immobiliers), agent et vendeur en immobilier ;

Agriculture : ouvrier agricole, gestionnaire en agriculture, manœuvre à la récolte.

 

Odile Gnanaprégassame et Josée Lesparre © CIDJ
Article mis à jour le 07-12-2022 / créé le 07-12-2022