https://www.cidj.com/

Développeur / Développeuse Full Stack

  • Informatique - Web - Réseaux
Le développeur / la développeuse Full Stack réalise l’ensemble des fonctionnalités techniques d’un site ou d'une application web. Technicien ou ingénieur, il ou elle conçoit des sites sur mesure ou adapte des solutions techniques existantes en fonction du projet et de la demande du client.

Description métier

Le développeur Full Stack est un développeur multifonctions. Il cumule les fonctions de développeur back-end, développeur front- et web architect. Ses connaissances et sa polyvalence lui permettent de créer des sites internet et des applications de A à Z (création, codage, développement...).

À partir du cahier des charges rédigé par le chef de projet en fonction des désirs du client, le développeur / la développeuse Full Stack analyse les besoins, choisit la solution technique la mieux adaptée et développe les fonctionnalités du site web ou de l'application web, Pour cette dernière étape, il rédige des lignes de code. Le développeur Full Stack peut aussi apporter des solutions aux problèmes présents dans un site déjà en ligne et détectés par le client ou par les internautes. Dans ce cas, le développeur Full Stack procède au diagnostic et à la mise en ligne des corrections, sans interruption du fonctionnement du site.

Selon les termes du contrat, le développeur Full Stack effectue parfois la formation du client à la réception du site et/ou suivre, tout au long de la vie du site, le support technique conçu et réalisé par lui. Autrement dit, un développeur mène souvent plusieurs types de réalisations à la fois.

Parallèlement à cette activité principale, le développeur Full Stack réalise des notices techniques d’installation et des guides destinés aux utilisateurs.

Dans de petites structures, le développeur Full Stack travaille généralement sous la direction du chief technical officer (CTO). dans des entreprises plus importantes, il est généralement managé par un scrum master ou product owner (PO). Dans les startups en revanche, son champ de compétences est plus large et il assume en parallèle les fonctions de lead developper ou de chef de projet technique.

Pour exercer ce métier, il faut être féru d’informatique et maîtriser les langages de développement web (PHP, SQL, JavaScript, ASP, Python, Ruby…), les CMS (systèmes de gestion de contenu) et frameworks associés aux langages de développement. La connaissance des technologies pour applications mobiles et des bases de données sont également des compétences recherchées. 

Le développeur Full Stack doit être polyvalent, autonome, rigoureux et organisé. Respectueux des délais, il doit être capable d’intégrer de nouveaux concepts et langages de programmation dans un univers qui évolue très rapidement. Il doit aussi savoir travailler en équipe car il est amené à collaborer avec de nombreux autres interlocuteurs (lead developer, développeur frontend et/ou backend, product owner, chief technical officer, intégrateur web, référenceur SEO, DevOps..)

Le métier de développeur Full Stack est très recherché notamment dans les structures de petite taille. Il peut s'exercer dans une agence web, une startup, une SSII (société de services en ingénierie informatique), en tant que salarié ou en indépendant, ou encore directement chez le client. L'armée de terre recrute près de 16 000 postes chaque année y compris pour les fonctions transverses tel que développeur web.

Études / Formation pour devenir Développeur / Développeuse Full Stack

Les formations débutent au niveau bac + 2. A noter, la nouvelle Ecole 42 à Paris gratuite recrute ses élèves sans diplôme (voir article : Formation développeur à 42 : bienvenue dans la 4e dimension ! ) et délivre au terme de la formation un certificat. Si les profils bac + 2  à bac + 5 sont les plus recherchés, c'est avant tout l'expérience et les compétences qui comptent. 

Exemples de formations : 

niveau bac + 2

  • BTS SN - systèmes numériques 
  • BTS SIO - services informatiques aux organisations
  • Titre professionnel architecte intégrateur d'applications web

niveau bac + 3

  • Licence informatique (Besançon, Brest, Paris 6…)
  • Licence professionnelle métiers de l'informatique : applications web
    Différents parcours : développeur full stack (la Rochelle)
  • Licence professionnelle métiers du design
    Différents parcours : activités et techniques de communication 
  • BUT informatique
  • Titre professionnel concepteur développeur d'application web et mobile
  • Diplôme (type bachelor) d'école spécialisée : Ecole du multimédia

niveau bac + 5

  • Master informatique
    Différents parcours :  
    conception et développement de solutions informatiques intégrées (Angers), 
    ingénierie logicielle pour l’internet (Artois, Rennes 1), 
    langages et programmation (Paris Diderot)
  • Diplôme d'ingénieur (écoles du réseau CS2I, ECE Paris, Epitech, EFREI Villejuif, Ensimag Grenoble, Epsi, Supinfo, Insa…)

Plus de détails sur les masters : www.trouvermonmaster.gouv.fr

 

 

Salaires

Entre 2 500 € et  3 700 € brut par mois pour un développeur Full Stack débutant. Les rémunérations évoluent rapidement avec l'expérience. Pour un profil expérimenté, elles sont comprises entre 3 700 € et 4 600 € brut mensuel et pour un profil sénior entre 4 600 € et 5 800 € brut mensuel. 

Armée de terre : 1 384 € net mensuel (hors primes) pour un célibataire sans charge de famille. Cette rémunération peut-être multipliée jusqu'à 2,5 fois en opération extérieure. 

Evolutions de carrière

Un développeur Full Stack peut se spécialiser dans un secteur d’activité précis : jeux vidéo, e-marketing, édition en ligne, banque, assurance…

Avec de l’expérience et du savoir-faire, il peut encadrer une équipe de développeurs (lead developpeur), devenir chef de projet technique, architecte technique voire chief technical officer ou travailler en freelance. 


Crédit photo : Ilya Pavlov - Unsplash