https://www.cidj.com/

Éducateur spécialisé / Éducatrice spécialisée

Synonymes : éduc spé, assistant socio-éducatif, ASE

  • Enseignement - Formation - Insertion
  • Social - Petite enfance - Services à la personne
L’éducateur spécialisé est un travailleur social, un assistant socio éducatif, qui participe à l’éducation d’enfants et d’adolescents dits inadaptés. Il soutient aussi des adultes présentant des déficiences physiques et/ou psychiques pour les aider à retrouver de l’autonomie.

Description métier

L’éducateur spécialisé partage la vie quotidienne d’enfants, d’adolescents et d’adultes présentant des handicaps physiques ou mentaux, des troubles du comportement ou encore des difficultés sociales ou d’insertion.

Il travaille en collaboration avec tous ceux qui participent à l’action éducative et sociale : psychologues, psychiatres, personnels administratifs, assistants de service social, enseignants, magistrats…

Selon son lieu de travail, l'éduc spé peut exercer :

  • en internat : dans ce cas, il est responsable d'un groupe d'une dizaine de jeunes en dehors des heures de classe ou d'atelier ;
  • en externat : il prend en charge les jeunes pendant les horaires scolaires ou travaille en collaboration avec des enseignants. En foyer, il organise la vie quotidienne et les loisirs des jeunes ;
  • en prévention spécialisée dans un quartier : il est dans ce cas “éducateur de rue” et aide les jeunes à résoudre leurs problèmes d'insertion ou d'ordre affectif.

En milieu ouvert, l'éducateur spécialisé peut être appelé, sur mandat d'une autorité administrative (Direction départementale de la Cohésion sociale) ou judiciaire, à agir directement auprès d'un jeune, de sa famille, de son employeur ou de son professeur.

En centre pour adultes, il peut travailler avec des personnes handicapées, des personnes démunies sortant de prison, d'établissement hospitalier ou de maison de retraite. Un nombre croissant d'éducateurs spécialisés travaillent par ailleurs dans les hôpitaux de jour et les services psychiatriques.

L'éducateur spécialisé peut exercer ans une très grande variété de structures (institutions spécialisées, CMP, hôpitaux de jour, structures départementales ou communales, centres pour adultes handicapés, établissements scolaires, lieux, associations, ONG, administration pénitentiaire...) . Si la majorité d'entre eux travaillent dans le secteur privé associatif, d'autres sont employés dans la fonction publique (Etat, territoriale, hospitalière). 

Enfin, des éducateurs partent aussi en missions humanitaires avec une ONG pour aider à la réinsertion, au re-tissage des liens sociaux après les conflits...

Nerfs solides, patience, empathie, capacité d’écoute et goût du travail en équipe sont indispensables pour exercer ce métier.

Études / Formation pour devenir Éducateur spécialisé / Éducatrice spécialisée

Pour devenir éducateur spécialisé, il faut obtenir le DEES (diplôme d'État d'éducateur spécialisé), formation reconnue de niveau bac + 3. Inscription sur Parcoursup.

La formation dure 3 ans. Elle a lieu dans l'une des 80 écoles spécialisées dépendant du ministère du Travail. Attention : ces écoles sont payantes.

A l’entrée en formation, les candidats font l’objet d’un positionnement des acquis de leur formation et de leur expérience professionnelle. A l’issue de ce positionnement, ils peuvent bénéficier d’un allègement de formation dans la limite d’un tiers de la durée de la formation. Cet allègement peut porter sur la période de formation en établissement ou sur la période de formation pratique.

Pour travailler dans la fonction publique, un concours est nécessaire : concours d'assistant territorial socio-éducatif pour la fonction publique territoriale, concours d'assistant socio-éducatif hospitalier. 

Salaires

Dans la fonction publique territoriale : 1 626 € brut par mois pour un moniteur-éducateur débutant.

Selon la convention collective des établissements et services pour personnes inadaptées et handicapées (secteur privé) : 1 790 €.

Evolutions de carrière

Possibilité pour un éducateur spécialisé de renforcer son parcours par une formation complémentaire. Exemples de formations : 

  • licence professionnelle intervention sociale : accompagnement de publics spécifiques
    Différents parcours : trouble du spectre de l'autisme (Université de Paris)

Un éducateur spécialisé peut reprendre ses études pour devenir directeur d’un établissement social privé, conseiller technique, coordinateur de projet, délégué à la tutelle ou conseiller conjugal et familial :

  • DEIS (diplôme d’État en ingénierie sociale) ;
  • Cafdes (certificat d’aptitude aux fonctions de directeur d’établissement social) ; 
  • Caferuis (certificat d'aptitude aux fonctions d'encadrement et de responsable d'unité d'intervention sociale).

L'éducateur spécialisé qui exerce dans la fonction publique hospitalière peut évoluer vers la fonction de cadre socio-éducatif. Quant à celui qui exerce dans la fonction publique territoriale, il peut devenir conseiller socio-éducatif. 


Crédit photo : Monkey Business - Fotolia