https://www.cidj.com/

Gestionnaire paie

Synonymes : gestionnaire paie et administration du personnel, technicien paie, collaborateur paie

  • Gestion – Comptabilité - RH
Le ou la gestionnaire paie prépare, contrôle et édite les bulletins de paie. Il ou elle assure en parallèle le suivi des obligations légales et la gestion administrative des salariés.

Description métier

Le ou la gestionnaire de paie s'occupe de l'ensemble des éléments des rémunérations des salariés d'une ou de plusieurs entreprises. Il est chargé d'assurer le traitement de la paie dans l'entreprise ainsi que la gestion courante des salariés. Il s'occupe notamment des formalités administratives liées à l'embauche, de la collecte des éléments nécessaires à l'élaboration des paies, de l'édition des bulletins de salaires, des déclarations sociales et des relations avec les caisses de retraite. 

Le ou la gestionnaire paie seconde le responsable ou directeur de la paie le responsable RH dans une entreprise.  Il peut également exercer dans un cabinet d'expertise comptable, un cabinet comptable en charge de la gestion de la paie pour le compte de leurs clients ou dans une entreprise spécialisée dans l'externalisation de la paie. 

Il prépare les bulletins de salaire via un système informatisé spécifique, saisit les différents éléments variables constitutifs de la rémunération (heures supplémentaires, absences, titres restaurant, traitement des saisies et arrêts sur salaire, primes...), effectue les virements des salaires et des charges sociales, vérifie les charges puis contrôle et édite les bulletins. Il assure la gestion et le suivi de la masse salariale et établit les attestions courantes (maladie, arrêt de travail, congés...)

Il assure le suivi des IJSS (indemnités journalières de la sécurité sociale) et des obligations légales (génération de la DSN – déclaration sociale nominative, DPAE – déclaration préalable à l’embauche), prépare les acomptes et les tickets restaurants, calcule et établit les soldes de tout compte et indemnités.

Il élabore les documents de synthèse en relation avec la gestion du personnel (tableaux de bord, masse salariale, entrées/sorties) et le bilan social.

Il gère la mise à jour des paramétrages du logiciel de paie. 

Le métier de gestionnaire de paie nécessite de l’organisation, de la rigueur et de la discrétion (traitement de données sensibles et personnelles). La connaissance d’un ou plusieurs logiciels de paie et des compétences dans le domaine social (paie et administration du personnel) sont indispensables. 

L’évolution des nouvelles technologies, la digitalisation des fonctions et le développement de logiciels de paie permettent au gestionnaire de paie d’assurer une mission de contrôle plus développée.

Études / Formation pour devenir Gestionnaire paie

Le gestionnaire paie a au minimum un niveau bac +2. Exemples de formations : 

niveau bac +2 

  • BTS CG - comptabilité et gestion 
  • BTS SAM - support de l'action managériale
  • BTS gestion de la PME
  • Titre de gestionnaire de paie (Afpa)

Niveau bac + 3

  • BUT GEA - gestion des entreprises et des administrations 
  • BUT GACO - gestion administrative et commerciale des organisations
  • Licence professionnelle métiers de la gestion et de la comptabilité : comptabilité et paye
    Différents parcours :
    gestion des RH en PME, gestion des systèmes d’information de la paie, gestion de la paie et administration du personnel (Université Cergy Paris)
  • Licence professionnelle métiers de la GRH : assistant
    Différents parcours : gestion de la rémunération et des emplois (Université Le Havre Normandie)
  • Bachelor RH (ESGRH, Cesi, Groupe My BS..)

Salaires

Un gestionnaire de paie émarge entre 2 300 et  3 250 € brut par mois. 

Evolutions de carrière

Après quelques années d’expérience, un gestionnaire de paie peut évoluer vers un poste de responsable paie ou directeur paie, de contrôleur de gestion sociales ou chargé d'études RH, de directeur d'un centre de services partagés. 

Il peut aussi opter pour un poste plus généraliste dans l’administration et la gestion du personnel (DRH – directeur des ressources humaines, RRH – responsable des ressources humaines). 

Enfin, certains peuvent faire le choix de s’orienter vers la finance, la comptabilité ou le contrôle de gestion. 


Crédit photo : Picture Factory / Fotolia