http://www.cidj.com/

Soudeur / Soudeuse

  • Industrie - Matériaux
Le soudeur réalise des travaux d'assemblage, d'installation, de modification et de maintenance de réseaux de tuyauteries ou d'élèments chaudronnés. En fonction des soudures, il travaille au chalumeau, au laser.. Ce métier nécessite une certaine habileté mais c'est aussi de plus en plus un métier technique avec le développement des procédés robotisés. 

Description métier

Le soudeur assemble les pièces préparées par les chaudronniers et les tuyauteurs : tuyaux, brides, tôle formé, grands ensembles chaudronnés pour l'industrie..  

Avant de procéder à la soudure, il prépare les pièces à souder, les dégraisse et les décape.

Il porte une combinaison et un masque pour se protéger contre d’éventuelles projections. Il allume la flamme (soudure au chalumeau) ou branche le contact électrique (soudure à l’arc électrique ou laser.. ). Il règle l’intensité de la flamme ou du courant et programme la vitesse de soudage.

Il maintient l’appareil de soudage à une distance précise de la pièce à souder et évalue la durée d’exposition nécessaire à la réussite de l’opération. Il nettoie ensuite la soudure, la contrôle et la polit. Il est responsable de l’entretien de son matériel de travail.

Dans certains cas, le soudeur peut être spécialisé par type d’installation, type d’assemblage, secteur d’activité, procédé, métal, position de soudage et type de pièces. En effet, les procédés sont multiples et parfois très techniques : soudage à l'arc électrique pour la construction mécanique, soudage laser pour les soudages de haute précision (industrie, médical).  

Le soudeur travaille dans un atelier ou sur un chantier. Il travaille le plus souvent seul. Il est constamment debout. Pour certaines opérations de soudure, il peut travailler dans des positions inconfortables et devoir porter un masque pour filtrer des poussières. 

Il peut travailler en équipe avec des horaires différents (matin, après midi, nuit) dans un atelier qui fonctionne 24 h sur 24.

Les conditions de travail précises varient selon les types d’entreprises. Elles ne sont pas les mêmes s’il intervient sur une plate-forme pétrolière ou une centrale nucléaire ou encore dans une entreprise de tuyauterie industrielle en travaux publics.

Études / Formation pour devenir Soudeur / Soudeuse

Les formations professionnelles sont les suivantes :

niveau CAP
- CAP métiers de la fonderie,
- CAP réalisation en chaudronnerie industrielle,
- CAP outillage en moules métalliques,
- CAP serrurier métallier,
- MC soudage,

niveau bac 
- Bac pro technicien en chaudronnerie industrielle,
- Bac pro TO - technicien outilleur,
- Bac pro TU - technicien d'usinage.

niveau bac + 1
- MC (mention complémentaire) technicien en soudage,

niveau bac + 2
- BTS CRCI - conception et réalisation en chaudronnerie industrielle, 
- BTS fonderie, 

niveau bac + 3
- LP métiers de l'industrie : métallurgie, mise en forme des matériaux et soudage.

Salaires

Un ouvrier soudeur débutant gagne environ 1 600 € brut par mois mais le salaire peut vite évoluer car le métier est très demandé.

S’il travaille dans un environnement complexe avec des normes extrêmes de sécurité (centrale nucléaire par exemple), son salaire est plus élevé.

Dans certaines industries l’organisation du travail impose les 3 x 8. Le travail de nuit est alors payé davantage.

Evolutions

Etant donné la grande diversité des procédés de soudage et des techniques utilisées, le soudeur peut toujours se perfectionner et se spécialiser. Il peut également devenir chef d'équipe ou chef d'atelier. 

L’automatisation réduit de façon très nette les emplois peu qualifiés alors que la demande en soudeurs hautement qualifiés augmente surtout dans le nucléaire, l’aéronautique ou encore le recherche pétrolière.


Crédit photo : Christopher Burns - Unsplash