Notez !
Votre notation : Aucun(e) Moyenne : 3 (4 votes)

Le permis de travail au Canada

Le permis de travail au Canada

Français, vous n’avez pas besoin de visa pour travailler au Canada. En revanche, un permis de travail est nécessaire, sauf pour quelques professions (artistes, conférenciers, employés sur un campus, militaire…).

Pour travailler au Québec, vous devez d’abord obtenir un CAQ (certificat d'acceptation du Québec), indispensable pour demander un permis de travail. 

Les différents types de permis de travail au Canada

Chaque permis de travail est spécifique et ne peut servir que dans le cadre pour lequel il a été demandé. Comptez 41 jours d’attente pour une demande papier et 55 jours pour une demande en ligne. 

- Si vous étudiez au Canada plus de 6 mois, votre permis d’étude vous permet de travailler à temps partiel sur votre campus. Après 6 mois à l’université et avec des notes suffisantes, vous pouvez obtenir un permis de travail pour 20h par semaine à l’extérieur du campus et pour un temps plein pendant les vacances d’été.

- Si vous souhaitez faire un stage au Canada dans le cadre de vos études françaises, vous avez 2 possibilités : soit vous bénéficiez du programme EIC, soit vous demandez un permis de travail spécifique à l’ambassade du Canada.

- Si vous souhaitez faire un stage dans le cadre de vos études canadiennes, faites votre demande de permis de travail en même temps que celle de permis d’études. Vous devez prouver que vous avez trouvé un stage.

- Si vous avez un diplôme canadien, vous pouvez obtenir un permis de travail à temps plein : d’1 an pour 1 an d’études au Canada, de 2 ans pour 2 ans d’études et de 3 ans pour 3 ans d’études ou plus. Avec une expérience professionnelle, vous pouvez aussi obtenir un visa de résidence permanente sans quitter le Canada.

- Si vous avez un diplôme français, vous pouvez demander un permis de travail temporaire ou, si vous souhaitez immigrer, un visa de résidence permanente (750 € de frais), sous 2 conditions : soit vous avez au moins un an d’expérience de travail à temps plein, soit vous avez une offre d’emploi réservé au Canada. Plus d’information sur le site Citoyenneté et Immigration Canada rubrique Immigrer/Travailleurs qualifiés.

- Le permis vacances travail : Si vous avez entre 18 et 35 ans vous pouvez partir avec le programme vacances travail ! Vous pourrez vivre deux ans au Canada et chercher du travail sur place.
Attention il y a un nombre limité de PVT par an (6750 pour 2013). Vous devrez faire votre demande à l’automne, généralement en novembre.

Où et comment demander un permis de travail pour le Canada ?

Pour savoir où présenter votre demande selon votre nationalité : www.cic.gc.ca/francais/information/bureaux/demande-ou.asp. 

Si vous êtes français, adressez-vous au Bureau canadien des visas en France

Pour travailler au Québec adressez-vous aux services de l’immigration québécois : www.immigration-quebec.gouv.qc.ca/fr 

Liste des documents à fournir pour demander un permis de travail : www.cic.gc.ca/francais/travailler/demande-qui-admissibilite.asp 

Télécharger la trousse de demande de permis de travail :  www.cic.gc.ca/francais/information/demandes/emploi.asp 

 

L’EIC (Expérience internationale Canada) 

Ce programme s’adresse aux Français de 18 à 35 ans souhaitant acquérir une expérience de travail et de vie au Canada. Il facilite notamment l’obtention du permis de travail. Il existe 4 catégories : Jeunes professionnels (CDD de 18 mois au maximum), Stage (12 mois au maximum), Job d’été pour étudiants (3 mois au maximum) et Vacances-Travail (PVT 12 mois au maximum). 

Pour en bénéficier, connectez-vous sur www.canadainternational.gc.ca

Louise Deschamps

Besoin de rencontrer un conseiller ?

Infos et conseils prés de chez vous dans tout le réseau Information Jeunesse...

Plus de 1 500 centres d'information Jeunesse vous accueillent à travers toute la France.

 

FAQ
A-t-on besoin d’un visa ou pour travailler au Canada ?

Français, vous n’avez pas besoin de visa pour travailler au Canada. En revanche, un permis de travail est nécessaire, sauf pour certaines professions : artistes, conférenciers, employés sur un campus, militaires… Au Québec, vous devez présenter un Certificat d'acceptation du Québec pour obtenir un permis de travail. 

Travailler à l'étranger
A qui doit-on s’adresser pour obtenir un permis de travail au Canada ?

 

Si vous êtes français, adressez-vous au Bureau canadien des visas en France, ambassade du Canada à Paris, section de l’immigration : www.amb-canada.fr.

Travailler à l'étranger
A-t-on besoin d’équivalence pour travailler au Canada ?

Dans de nombreux cas, pour exercer votre profession, vous devez faire évaluer vos diplômes afin de vérifier si vous répondez aux normes canadiennes ou si vous avez besoin de formation, d’études ou d’expérience de travail supplémentaire pour obtenir un certificat d’agrément.

Travailler à l'étranger
A-t-on besoin d’équivalences pour travailler au Québec ?

Un accord entre le Québec et la France assure la reconnaissance des qualifications et facilite l'obtention d'un permis de travail pour les métiers réglementés : avocat, architecte, médecin, vétérinaire, géomètre, comptable, pharmacien, ingénieur…

Travailler à l'étranger
Quel budget doit-on prévoir pour s’installer au Canada ?

Le coût de la vie au Canada est moins élevé que dans la plupart des pays européens, mais il varie beaucoup d'une province à l'autre. A Vancouver et Toronto, pour un célibataire comptez 2500 € de dépenses par mois, à Moncton comptez de 1000 à 1500 € et à Montréal 1800 € mensuels.

Travailler à l'étranger