• actualité

Myriam El Khomri prochainement à la tête d'une mission sur les métiers du grand âge ?

  • Médical, paramédical & enfance
Myriam El Khomri à l'Assemblée Nationale

Cette mission, dont Agnes Buzyn est à l’origine, souhaite développer une stratégie afin de contrer la pénurie de candidats dans le secteur des métiers du grand âge.

L’ex-ministre du travail de François Hollande, Myriam El Khomri, devrait être nommée, le 27 juin prochain, à la tête d’une mission visant « une revalorisation des métiers du grand âge ».

Cette future nomination fait suite à la publication du rapport « Grand âge et autonomie » le 28 mars dernier, remis à la ministre des solidarités et de la santé, par Dominique Libautl, président du haut conseil au financement de la protection sociale. Le lendemain Agnès Buzyn affirmait sa volonté d’agir « en faveur des métiers du grand âge » dès 2019.

D’abord présentée à Nicole Notat, ex-secrétaire générale de la CFDT, c’est finalement Myriam El Khomri qui se chargera de cette mission suite au refus de l’ex-syndicaliste, désormais PDG de Vigeo Eiris.

Face à une véritable pénurie de candidats, le gouvernement a voulu prendre les choses en main.

Quels sont les besoins du secteur ? 

Selon l’INSEE, en 2030 le nombre de personnes âgées de plus de 60 ans sera d’environ 20 millions contre environ 15 millions aujourd’hui. Cette génération issue du baby-boom aura plus de 65 ans quand viendra 2040 et avec elle, le nombre de personnes âgées en perte d’autonomie explosera. En 2030, on en compterait pas moins de 1,55 millions et en 2060 ce chiffre passerait à 2,3 millions.

Face à cette forte augmentation, 300 000 nouveaux emplois seront à pourvoir d’ici 2030 dans le secteur de la gérontologie (aides soignants, assistants de soins en gérontologie, ergothérapeutes, psychomotriciens, médecins gériatres...)

Aujourd’hui le secteur de la perte d’autonomie du grand âge compte environ 830 000 salariés. Cependant, les conditions de travail difficile, les rémunérations faibles et les maladies professionnelles n’en font pas forcément un secteur attractif pour les postulants, d’où l’intérêt de la mission qui devra également faire en sorte de lutter contre un fort absentéisme observé dans ces professions.

Antoine Ducarre © CIDJ
Actu mise à jour le 14-06-2019 / créée le 18-06-2019

Crédit photo : Myriam El Khomri à l'Assemblée Nationale © LCP

Vous pourriez être intéressé(e) par...