• actualité

Soirées et week-end d’intégration : une charte pour lutter contre le bizutage et le harcèlement

  • Vie étudiante
  • Prévention
Soirées ou week-end d’intégration : une charte pour lutter contre le bizutage et le harcèlement

La ministre de l’Enseignement supérieur a lancé la charte « Événements festifs et d’intégration étudiants ». Objectif ? Mieux encadrer ces réunions qui peuvent parfois déraper.

En cette période de rentrée étudiante, c’est la pleine saison des soirées ou week-end d’intégration dans les établissements d’enseignement du supérieur. Des évènements qui donnent parfois lieu à des dérapages : bizutage, surconsommation d’alcool, harcèlement sexuel, violences…


Pour renforcer la vigilance et la lutte contre ces dérives, Frédérique Vidal, ministre de l’Enseignement supérieur a réuni mercredi 10 octobre, les organisations étudiantes, les instances représentatives des établissements et de recteurs et le Cnous. Ensemble, ils ont co-signé la charte « Événements festifs et d’intégration étudiants ».

Cette charte rappelle la responsabilité de chacun : associations étudiantes organisatrices, établissements. Chaque conseil d’établissement sera en charge d’adopter cette charte dans une déclinaison qui lui sera propre.


=> Rappelons que le bizutage et le harcèlement sexuel sont des délits punis par la loi. Lire notre article Bizutage, harcèlement moral ou sexuel dans l'enseignement supérieur : réagir face à la violence.

 

 

 

Odile Gnanapregassame © CIDJ
Actu créée le 11-10-2018 / mise à jour le 25/10/2018

Crédit photo : Unsplash