• actualité

Parcoursup : tout savoir sur la nouvelle plateforme d'orientation post bac

  • Orientation
  • Parcoursup
Parcoursup : tout savoir sur la nouvelle plateforme d'orientation post bac

C'est officiel ! Le 15 janvier, une nouvelle plateforme en ligne d'orientation post bac va voir le jour. Après Admission post bac (APB) c'est Parcoursup qui devra orienter plusieurs milliers de lycéens. Nouvelle procédure, nouveau calendrier : on vous dit tout !

Moins de voeux, non classés

Cette année, les lycéens devront saisir au maximum dix vœux d'orientation, au lieu de 24 auparavant. Les vœux  groupés seront renforcés permettant, par exemple, de postuler à une "Paces en Ile-de-France" ou à une "formation en informatique à Bordeaux".

A la différence d'APB, les vœux ne seront pas classés. Les réponses des établissements seront données au fur et à mesure. Si vous recevez plusieurs réponses positives vous devrez en choisir une sans pour autant renoncer à vos vœux en attente.

Chacun des voeux doit donc être un choix motivé. Pour Alice, lycéenne en terminale ES, le choix des voeux est déjà fait. "Comme je veux devenir juge d'instruction mon seul choix est d'intégrer une fac de droit. Au lycée on m'a conseillé de penser à un autre voeu mais je n'ai aucune idée de ce que je pourrais mettre".

Le tirage au sort, c'est fini !

"Quand j'ai su que le tirage au sort ne serait plus en place, ça m'a vraiment soulagée" explique Alice qui aimerait intégrer une licence en droit. Parcoursup met fin au tirage au sort qui avait lieu dans les filières en tension (où le nombre de demandes était supérieur au nombre de places). En revanche, il faudra des prérequis pour s'inscrire en licence, qu'il s'agisse de filière en tension, ou non. Vous pouvez prendre connaissance de ces attendus sur le site du ministère de l'éducation nationale.

Une formation non-sélective ne pourra pas refuser un candidat s'il reste des places vacantes. En revanche, elle pourra conditionner son inscription à l'acceptation d'un parcours spécifique, comme une remise à niveau par exemple, si elle estime qu'il n'a pas les attendus requis. En cas de places insuffisantes, la priorité sera donnée à ceux dont le parcours, la motivation et le projet sont les plus cohérents avec la formation. 

Le rôle important des conseils de classe

Avec la nouvelle procédure d'orientation post bac, les conseils de classe de l'année de terminale doivent formuler des avis sur les choix des élèves. Dès la fin du premier trimestre, le conseil de classe a pris connaissance des intentions des lycéens et a exprimé ses premiers conseils et recommandation.

"J'ai été conseillée et suivie plusieurs fois. Pendant le conseil de classe les professeurs m'ont conseillé sur mes choix et m'ont donné leur avis. Ensuite j'ai eu un entretien avec mon prof principal par rapport à la fiche Avenir que j'ai due remplir. Et enfin on a assisté à une réunion parents-profs où j'ai de nouveau été conseillée et où on nous a expliqué le fonctionnement de Parcoursup" se souvient la jeune lycéenne. "Mais j'avoue que j'étais un peu perdue. Je compte un peu sur ma mère qui a l'air d'avoir tout compris".

Au deuxième trimestre, le conseil rendra un avis sur les vœux d'orientation des lycéens. Cet avis sera transmis par le chef d'établissement aux formations concernées. "Ca me fait un peu peur parce qu'au premier trimestre j'ai eu des résultats moyens. J'ai peur qu'au 2e trimestre ils envoient un avis défavorable" explique Alice.

Un nouveau calendrier

15 janvier : Ouverture de la plateforme d'admission.

Du 22 janvier au 13 mars : Vous formulez jusqu'à 10 voeux.

Jusqu'au 31 mars : finalisation des dossiers et confirmation des voeux.

A partir du 22 mai : Vous recevez les réponses à vos voeux.

A partir du 26 juin : Ouverture de la phase complémentaire pour les lycéens sans proposition d'admission.

Eté : Inscription dans l'établissement choisi.

21 Septembre : Fin de l'affectation.

Pour en savoir plus sur le nouveau calendrier, lis notre article : "Parcoursup 2018 : le calendrier".

 

Un peu stressée par la procédure qui l'attend Alice relativise. "Je me dis que je sais exactement quels voeux je veux mettre, donc ça me rassure un peu. Même si je dois avouer que j'aimerais que l'on soit un peu plus encadré par le lycée".

Marine Ilario © CIDJ - 27/02/2018

Laisser un commentaire