• actualité

Job d’été : une expérience professionnelle qui compte !

  • Emploi, jobs & stages
  • Jobs été
Job d’été : une expérience professionnelle qui compte !

Alors que des secteurs comme l’agriculture manquent de main d’oeuvre, le tourisme, la restauration ou les loisirs scrutent le moment où l’activité va reprendre… Ce n’est pas le moment de reporter votre recherche. Au contraire, profitez-en pour peaufiner vos candidatures. Quel que soit le job d’été que vous trouverez, faites-en une expérience professionnelle qui compte dans la suite de votre parcours.

« De la candidature à l’exécution du contrat de travail, le job d’été est un entraînement pour la suite de la vie professionnelle », assure Valérie Deflandre, conseillère au Centre d’information et de documentation jeunesse. La recherche d’un job d’été mobilise les mêmes ressorts que la recherche d’un emploi à long terme. La concurrence entre les candidats est de mise.

Un job d’été, c’est du sérieux

« Un employeur cherche un candidat opérationnel qui sera autonome rapidement car il l’embauche pour une courte période et n’aura pas beaucoup de temps pour le former », poursuit Valérie Deflandre. Ce n’est pas parce qu’il s’agit d’un job sur un à trois mois qu’il faut le prendre à la légère. Si un job d’été dans l’agriculture vous attire car le lieu de travail se situe en plein air, il faut bien vous mettre en tête qu’il ne s’agit pas de vacances… « Un employeur n’a pas envie de recruter quelqu’un qui va le laisser tomber au bout d’une semaine. Il ne doit pas se tromper car il a une activité à faire tourner », souligne Valérie Deflandre. Préparez-vous à une sélection rigoureuse. A vous de convaincre que vous êtes motivé et capable de vous adapter.

Lire aussi : Comment rédiger son CV pour un job d'été ?

Bien se connaître pour convaincre les employeurs

Pour se démarquer de la concurrence, il faut convaincre le recruteur. Pour cela, il est nécessaire de bien se connaître. Faites fonctionner votre réseau. Constitué de vos proches, de vos amis, des différentes rencontres que vous faites, le réseau est précieux. Il vous aide à repérer vos qualités, vos compétences et vos points d’amélioration, car étant jeune, il n’est pas évident d’avoir du recul sur soi-même. Et il vous apporte des informations que vous ne trouveriez pas ailleurs. Vous pouvez ainsi avoir une longueur d’avance en accédant à des offres pas encore publiées. « Votre réseau ne va pas vous apporter un job sur un plateau mais ce que vous apprenez grâce à lui va vous permettre d’adapter votre offre de service », prévient Valérie Deflandre.

Lire aussi : Recrutement : jouez la carte des soft skills

Repérez les entreprises qui recrutent

Rendez-vous sur les sites d'emplois et sur les sites des entreprises pour connaître les offres. Cernez en quoi consiste le job pour adapter votre candidature et pour montrer à l’employeur que vous avez compris ce qu’il attend de vous. « Pour un job de vendeur dans une station balnéaire : demandez-vous ce que fait un vendeur. Il doit être souriant, avenant, connaître les produits qu’il vend. Avez-vous ces qualités, comment les mettre en avant ? », détaille Valérie Deflandre qui conseille aussi de tester aussi la candidature spontanée.

Lire aussi : Des bras pour ton assiette : une plateforme d'aide aux agriculteurs pendant le confinement

Continuez à postuler au cours de l’été

Si une annonce ne correspond pas exactement à vos disponibilités, il faut quand même postuler, en précisant les dates auxquelles vous êtes prêt à travailler. On ne sait jamais, un employé peut ne fait pas l’affaire, s’en aller ou il peut y avoir un accroissement d’activité. « Les embauches se poursuivent au cours de l’été. Certains recruteurs font du sourcing, c’est-à-dire, qu’ils conservent les candidatures qui leur semblent intéressantes. Et, au besoin, ils piochent dedans ».

Si vous avez postulé dans le tourisme, la restauration, les loisirs ou tout autre secteur impacté par le confinement, et que vous n’avez pas reçu de réponse, n’hésitez pas à relancer en indiquant par exemple : « Je vous ai fait parvenir une candidature. Aux informations, j’ai entendu qu’il y avait une reprise de l’activité dans votre secteur, je suis toujours disponible si vous avez des besoins ».

Lire aussi : Contacter l’entreprise après avoir envoyé son CV

Job d’été : une expérience qui va figurer sur votre CV de jeune diplômé

« Pour mieux suivre vos candidatures n’hésitez pas à utiliser des outils qui permettent de les visualiser dans un même espace comme Memo, édité par le Pôle emploi. »

Quelles que soient les expériences que vous allez vivre lors d’un job d’été, vous allez en retirer des enseignements sur le fonctionnement du monde du travail, sur ce que les entreprises attendent et sur ce que vous pouvez leur apporter. « Chercher et effectuer un job d’été permet de mettre en place une méthodologie et des réflexes qui vont faciliter la vie professionnelle par la suite. Ces expériences vont figurer sur votre CV de jeune diplômé. Alors, elles comptent ! », conclut Valérie Deflandre.

 

Odile Gnanaprégassame © CIDJ
Actu mise à jour le 28-04-2020 / créée le 28-04-2020

Crédit photo : Pixabay