• actualité

Jobs d’été : attention aux arnaques !

  • Nos conseils pour trouver un job ou un emploi
Des mains d'hommes tapent sur un clavier d'ordinateur portable.

Emploi de garde d’enfants, d’aide à domicile, de magasinier, de serveur, pour du soutien scolaire… De nombreuses offres d’emploi sont proposées pour la période estivale. Mais certaines offres, particulièrement alléchantes, sont en fait des arnaques. En Indre-et-Loire, des dizaines de chômeurs se sont fait escroquer il y a quelques semaines. Explications.

L’été approche et vous êtes peut-être à la recherche d’un job pour la période estivale… Sur Internet, vous trouvez une offre particulièrement alléchante : un poste qui n’exige pas de formation ni d’expérience particulière pourtant bien rémunéré. Il s’agit d’un emploi d’aide à domicile pour s’occuper de la mère d’un ressortissant américain qui va s’installer dans votre région. Vous avez vu les photos : la dame a l’air très sympathique.
Deux jours après avoir transmis votre candidature, une personne qui se présente comme comptable vous appelle et vous propose de vous envoyer un chèque de 1 800 euros pour acheter du matériel médical. Vous recevez le chèque et le déposez à la banque. Le même jour, le comptable vous rappelle et s’excusant d’une erreur, vous explique qu’il ne devait vous envoyer que 1 100 euros. Il vous demande donc de rembourser la différence : pour ne pas avoir d’erreur comptable, vous devez effectuer un mandat-cash dans la journée. Vous transférez l’argent. 
Quelques jours après, votre conseiller bancaire vous appelle. Le chèque était volé. Vous vous êtes fait escroquer.

Garde d'enfant, aide-à-domicile, bricolage...

Ce type d’arnaque est monnaie courante sur Internet. Les fausses offres ne sont pas forcément d’emblée repérables. Elles sont de plus en plus sophistiquées. Certaines sont estampillées Pôle emploi ou sont publiées sur son site.
En Indre-et-Loire, plusieurs dizaines de personnes se sont ainsi fait arnaquées pendant des mois par des offres d’emploi publiées sur des sites d'annonces entre particuliers. 
Elles portaient parfois le logo de Pôle Emploi.
Parmi les arnaques les plus courantes figurent des offres pour des emplois de garde d'enfant, d'aide-à-domicile, de gardiennage, de bricolage, d'emploi administratif pouvant être réalisé à domicile...

Chèques volés

Qu’elle que soit l’offre, les escrocs procèdent généralement de la même façon : ils envoient un chèque avec un montant allant de 1 000 à 2 000 euros et demandent à la victime de transférer de l’argent par mandat-cash, sur un compte bancaire établi sous une fausse identité, sur des cartes bancaires prépayées (cartes PCS)... La victime découvre ensuite que le chèque est volé. Elle n’a plus qu’à porter plainte mais l'arnaque ayant été réalisée sous de fausses coordonnées, il est généralement difficile de remonter jusqu’aux escrocs : elle ne peut donc pas récupérer son argent.

Les préconisations

Sur son site, Pôle emploi a émis des préconisations pour repérer les arnaques aux offres d’emploi et éviter de se faire escroquer. Il est notamment conseillé de ne pas transmettre ses données personnelles (numéro de sécurité sociale, de permis de conduire, de compte bancaire…) avant d’avoir rencontré un recruteur et de ne pas envoyer d’argent ni d’acheter de matériel pour le compte d'un employeur potentiel.

Isabelle Fagotat © CIDJ - 18/05/2018

Crédit photo : Glenn Carstens-Peters