https://www.cidj.com/

Agent / Agente de maintenance nautique

  • Mécanique - Automobile
L’agent / L’agente de maintenance nautique entretient les équipements d’un bateau de plaisance à voile où à moteur.

Description métier

Polyvalent.e, l’agent  / l’agente de maintenance nautique assure l’entretien et la réparation des bateaux de plaisance au sens large : bateau à moteur, voilier, bateau fluvial… il ou elle intervient sur tout type de navires.

Il ou elle s’occupe à la fois de la motorisation (moteur in-bord ou hors-bord, transmission), des équipements de confort (éclairage, eau climatisation, froid, électronique de navigation et de communication), de la coque et du pont, du gréement, de l’accastillage. Réparation, entretien, pose d’éléments électriques additionnels, il ou elle doit pouvoir ainsi intervenir dans de multiples domaines.

En cas d’interventions importantes ou plus complexes, il ou elle fait appel à intervenants extérieurs spécialisés selon le type de problème rencontré (électricien, accastilleur, agenceur, stratifieur…).

Il ou elle se charge aussi des opérations de manutention, de montage / démontage et d’hivernage.

L’agent / l’agente de maintenance intervient le plus souvent directement sur les bateaux. Autonome et habile il ou elle doit être à l’écoute du client. Débrouillard, il ou elle doit pouvoir réaliser une grande diversité d’interventions car cette polyvalence est aujourd’hui une grande tendance de la maintenance nautique. 

L’agent / l’agente de maintenance nautique exerce chez des constructeurs, des loueurs de bateaux, des entreprises de maintenance nautique. 

Études / Formation pour devenir Agent / Agente de maintenance nautique

Exemples de forrmations : 

Niveau CAP

  • CAP REEP – réparation entretien des embarcations de plaisance
  • CFP Agent de Maintenance en Marine de Plaisance (formation AFPA)

Niveau bac 

  • Bac pro maintenance nautique

Niveau bac + 1

  • FCIL technicien motoriste

A noter la profession propose un certain nombre de CQP dans le domaine de la maintenance pour renforcer ses compétences (cf. liste sur Fédération des industries nautiques).

Salaires

A partir du SMIC.

Evolutions de carrière

Possibilité d’évoluer vers des postes de chef d’atelier, de se spécialiser dans l’un des domaines de la maintenance, d’évoluer vers la construction nautique (motorisation, réseaux électriques de bord, réseaux sanitaires de bord) ou de créer sa propre affaire. 


Crédit photo : Ivan Ragozin / Unsplash

Vous pourriez être intéressé(e) par...