• actualité

Don du sang, comment ça marche ?

  • Psycho / Santé
Don du sang, comment ça marche ?

L’Établissement français du sang alerte de l’insuffisance des stocks de sang pour cet été. Pas opposé au don mais un peu angoissé par cette perspective ? Voici quelques infos utiles pour vous éclairer.

Les besoins en sang ne diminuent pas durant la période estivale. Selon l’Établissement français du sang (EFS), il faudrait 110 000 poches de sang quand les réserves n’en atteignent que 90 000. Vous avez plus de 18 ans et aucune contre-indication pour un prélèvement sanguin ? Alors, vous pouvez devenir donneur.

À quoi sert le don du sang ?

Le don du sang sauve des vies en cas d’urgence suite à une hémorragie due à un accident, ou lors d’une opération ou un accouchement. Il aide à lutter contre certaines maladies comme le cancer du sang, la drépanocytose (maladie qui affecte les globules rouges) ou l’hémophilie (maladie qui affecte la coagulation du sang).

En réalité, il existe 3 types de dons possibles. Le don du sang total (globules rouges, plasma et plaquettes) ; le don de plasma qui correspond à la partie liquide du sang dans laquelle circulent les cellules sanguines (globules rouges, globules blancs et plaquettes) ; le don de plaquettes, des composants indispensables à la cicatrisation.


Record du monde de don du sang
Grâce à un anticorps rare présent dans son sang, James Harrison, un octogénaire australien, a sauvé la vie de plus de 2 millions de bébés en près de 70 ans et 1 173 dons ! Un exploit enregistré dans le célèbre Guinness des records. Bon, ok, il ne s’agit pas d’un concours. Mais cet exemple, relayé par Francetvinfo.fr, illustre ce que vous savez sans doute déjà sans pour autant l’imaginer concrètement : le don du sang sauve des vies.

Est-ce que je suis éligible ?

Un rapide test en ligne permet de savoir si vous pouvez donner votre sang. Vous devez peser plus de 50 kilos, ne pas souffrir d'une maladie transmissible par le sang (comme le virus de l'immunodéficience humaine (VIH), une hépatite B ou C, la syphilis), ni d'un cancer. Une infection dans les quinze jours précédant le don ainsi que des relations sexuelles, même protégées, avec plus d'un partenaire au cours des 4 derniers mois, vous écartent temporairement du don.

Depuis mars 2022, les hommes ayant des rapports sexuels avec d’autres hommes peuvent donner leur sang aux mêmes conditions que les autres donneurs après avoir longtemps été exclus, puis soumis à des critères d’abstinence.

Vous êtes éligible ? Prenez un rendez-vous sur le site de l’Établissement français du sang.

Comment se déroule un don de sang ?

Le jour j, quel que soit le type de don, vous présentez une pièce d’identité, remplissez un questionnaire avant un entretien avec un médecin. On vous installe ensuite dans une salle pour le prélèvement, effectué en position allongée et sous surveillance.

Comptez une heure en tout pour un don du sang, dont 10 minutes pour le prélèvement (entre 420 et 480 ml selon votre poids et votre taille).

Un don de plasma dure 1h30 dont 1 heure de prélèvement. Un délai qui grimpe à 2 heures (dont 90 minutes de prélèvement) lors d’un don de plaquettes. Pour cela, un appareil spécifique prélève le sang, sépare le plasma ou les plaquettes d’un côté, et restitue le reste du sang de l’autre. Un peu impressionnant à regarder, mais indolore.

Une fois le prélèvement terminé, vous vous dirigez vers la salle de repos où une collation vous attend pour prévenir tout coup de pompe.

Même si le sang se reconstitue rapidement, bannissez tout effort physique juste après votre don.


Une collecte de sang dans votre établissement
Vous souhaitez sensibiliser vos camarades et organiser une collecte dans votre lycée ou votre université ? Vous pouvez solliciter l’Établissement français du sang qui prendra en charge les prélèvements sur place.

La rédaction © CIDJ
Actu mise à jour le 21-06-2022 / créée le 21-06-2022

Crédit photo : Pixabay

Vous pourriez être intéressé(e) par...