Colocation étudiante : engagez-vous dans votre quartier !

  • Logement étudiant
  • Colocation
Jeunes étudiants en colocation

En échange de 5h d’animation par semaine dans leur quartier, ils habitent dans une colocation étudiante sans payer trop cher. "Ils", ce sont les "kapseurs" qui s'investissent dans les Kaps -  comprendre Koloc' à projets solidaires. Présente dans une trentaine de villes en France cette solution vous permet de vous loger tout en vous engageant.

"Construire un projet motivant en équipe et profiter en parallèle de loyers moins chers que la moyenne m'a vraiment séduite !", assure Lucile, 23 ans, qui s'est engagée dans une Kasps pendant 2 ans.

Réservée aux 18-30 ans, cette initiative de colocation étudiante originale imaginée par l’Afev(Association de la fondation étudiante pour la ville) vous permet de vivre en colocation contre environ 5h d'investissement par semaine, dont 2 dédiées à l’accompagnement à la scolarité d’un enfant du quartier.

Devenir bénévole dans un quartier populaire

Quels types d'actions bénévoles ? À Toulouse, par exemple, les Kaps ont notamment permis de recréer des espaces collectifs sur les jardins familiaux du quartier de Bagatelle, d'animer un café citoyen mensuel sur le Foyer des jeunes travailleurs et de monter des ateliers théâtres avec des élèves de primaire.

"À Paris, nous avons interrogé l'an dernier les habitants de deux résidences du quartier de La Chapelle, dans le 18e, afin d'identifier leurs besoins, explique Lucile. Ayant remarqué qu'ils n'avaient accès qu'à peu d'animations gratuites et qu'ils ne communiquaient pas beaucoup entre voisins, nous avons mis en place des échanges de services entre ces derniers. Résultat : une quarantaine d'habitants se sont inscrits et troquent, par exemple, des cours de piano contre du bricolage..."

Une colocation étudiante accessible sur lettre de motivation

Pour devenir bénévole et intégrer une colocation étudiante du projet Kaps, vous pouvez candidater sur le site de l'Afev. Les candidats en entretien sont reçus en entretien pour présenter les idées de projets qu'ils pourraient mener dans le quartier.

Quant aux loyers, ils sont intéressants : en moyenne un appartement accueille trois colocataires qui payent chacun entre 100 et 250 € selon les résidences et les villes.

 

CIDJ © CIDJ
Article créé le 29-08-2018 / mis à jour le 03/09/2018