https://www.cidj.com/

Responsable maintenance

  • Matériaux - Industrie
Garant·e du bon fonctionnement des équipements et installations, le·la responsable maintenance assure le suivi et l’organisation d’un service maintenance. Il·elle peut exercer dans de multiples secteurs d’activité du domaine industriel.

Description métier

Le·la responsable maintenance organise et assure le suivi de la maintenance. Maintenance préventive et/ou corrective, il·elle veille à ce qu’aucun dysfonctionnement ou problème majeur ne vienne perturber la production ou l’exploitation. 

Il·elle gère le planning et la nature des interventions (réparations ou changements de matériels, tests, contrôles, appel aux sous-traitants) le plus souvent à l’aide de l’outil de GMAO, anime des reportings et des réunions techniques. 

Au-delà du suivi quotidien de l’activité de maintenance, son rôle est également d’anticiper les évolutions, de proposer des améliorations techniques (matériels, méthodes de travail). 

Le·la responsable maintenance est également en charge du budget et de la gestion RH du service (contrôle et suivi budgétaire, besoins de formation, gestion des équipements…) et des relations avec les organismes certificateurs. 

Il·elle doit avoir à la fois des compétences techniques (méthodes de maintenance, outils de production, matériels et équipements) et managériales. Le poste de responsable de maintenance est rarement confié à de jeunes diplômés. Le plus souvent, il constitue une évolution de carrière depuis le poste de technicien de maintenance.

Le·la responsable maintenance travaille en relation directe avec les services production et exploitation et peut exercer dans de multiples secteurs industriels (agroalimentaire, gestion des déchets et de l’eau, constructeurs, pharmacie et cosmétiques… ) ou dans des sociétés prestataires de services de maintenance (ascenseurs…). 

Études / Formation pour devenir Responsable maintenance

Le métier est accessible à partir d’un niveau bac + 2 dans le domaine de la  mécanique, électronique, électromécanique.
Exemples de formations : 

Niveau bac + 2 

  • BTS CIRA
  • BTS électrotechnique
  • BTS MS

Niveau bac + 3 

  • BUT GIM - génie industriel et maintenance
  • BUT GEII - génie électrique et informatique industrielle
  • Licence professionnelle maintenance des systèmes industriels, de production et d'énergie.
  • Licence professionnelle maintenance et technologie : contrôle industriel.
  • Licence professionnelle maintenance et technologie : électronique, instrumentation.
  • Licence professionnelle maintenance et technologie : organisation de la maintenance.
  • Licence professionnelle maintenance et technologie : systèmes pluritechniques.
  • Licence professionnelle maintenance et technologie : technologie médicale et biomédicale.
  • Licence professionnelle métiers de l'industrie : mécanique.
  • Licence professionnelle métiers de l'industrie : mécatronique, robotique.
  • Licence sciences pour l’ingénieur

Bac + 5

  • Diplôme d’ingénieur
  • Master en mécanique
  • Master EEA – électronique, énergie électrique, automatique
  • Master ingénierie et maintenance des systèmes pour l’aéronautique et les transports
  • Master ingénierie des systèmes complexes
  • Master génie industriel
    Différents parcours : risques industriels et maintenance (ULCO)

Plus de détails sur les masters : www.trouvermonmaster.gouv.fr
 

Salaires

Le salaire du responsable de maintenance varie selon l'expérience du candidat, la taille et le secteur de l'entreprise qui l'emploie.
A partir de 2100 € brut mensuels pour un profil débutant, environ 3 500 € brut mensuels (voir plus) pour les profils plus expérimentés.

Evolutions de carrière

Possibilité d’évoluer vers des postes de directeur technique, responsable production, responsable qualité.
 


Crédit photo : Simon Boxus / Unsplash