http://www.cidj.com/

Couvreur / Couvreuse

  • Bâtiment - Travaux publics
Le couvreur ou la couvreuse réalise ou répare les toitures d'immeubles ou de maisons individuelles. Il peut aussi effectuer la pose d'isolation thermique sous toiture, de même que des travaux de restauration de monuments historiques.

Description métier

A partir d’un plan, le couvreur prépare la surface à couvrir. Il fixe sur la charpente les bardeaux ou pièces de bois étroites et plates. Il y dispose le matériau de couverture : tuiles de terre cuite ou de béton, ardoises, aluminium, zinc, verre.

Il calcule au centimètre près la position des tuiles l’une sur l’autre en fonction de la pente du toit. Il utilise des crampons, des crochets ou des clous pour fixer la couverture.

Il scelle les matériaux, a recours à la soudure pour les métaux et effectue des raccords à l’aide de plâtre, ciment, chaux et sable. Il assure également la pose de gouttières, de lucarnes et des raccords de cheminée.

Tout cela, bien sûr, après avoir posé des échafaudages et le dispositif de sécurité qui les accompagne.

Le couvreur travaille été comme hiver sur les toits, le plus souvent accroupi ou agenouillé, dans des positions souvent inconfortables.

Plus que tout autre professionnel du bâtiment, il doit respecter les règles de sécurité en vigueur. Il travaille en équipe sur des chantiers, le plus souvent pour des entreprises du bâtiment et de travaux publics.

Des déplacements parfois importants sont à prévoir lorsqu’il est employé sur un grand chantier.

Le couvreur travaille dans des entreprises artisanales où il peut être polyvalent ou spécialisé. ll peut également s’installer à son compte et se spécialiser dans la maison individuelle.

Études / Formation pour devenir Couvreur / Couvreuse

Pour se former à ce métier, on peut préparer les diplômes suivants (exemples de formations) : 

niveau CAP

  • CAP couvreur,
  • CAP étancheur du BTP et des TP,
  • MC (mention complémentaire) en zinguerie,

niveau bac 

  • bac pro intervention sur le patrimoine bâti option couverture, 
  • BP (brevet professionnel) étanchéitié du bâtiment et des travaux publics,
  • BP de couvreur,
  • ​​​​​​​BM métiers de la piscine,

niveau bac + 2 (pour prendre des responsabilités)

  • BTS SCBH - systèmes constructifs bois et habitat,
  • BTS enveloppe du bâtiment : conception et réalisation,
  • BTS bâtiment.

A noter, l'existence de CQP pour se professionnaliser :
- CQP d'ouvrier professionnel couvreur chaumier, 
- CQP technicien d'étude et de chantier en couverture.


 

Salaires

Un ouvrier couvreur débutant est payé aux environs de 1 500 €  brut par mois. Un couvreur installé à son compte peut dégager des revenus confortables en fonction de son carnet de commandes : entre 3 000 et 5 000 € mensuels.

Evolutions de carrière

Le couvreur peut se spécialiser dans un matériau : ardoisier, zingueur (couvertures en zinc et autres matériaux tels que le cuivre ou le plomb), tuilier, couvreur spécialiste en monuments (clochers, dômes).

Il peut également devenir plombier zingueur, revêtisseur-étanchéiste voire installateur de panneaux solaires.

Avec de l’expérience et une formation complémentaire (BP, BM, BTS), il peut devenir chef couvreur et diriger un ou plusieurs chantiers ou encore technicien de chantier en couverture-zinguerie.

Il peut aussi se mettre à son compte comme artisan en créant sa propre entreprise.


Crédit photo : Nasser Zébidour

Vous pourriez être intéressé(e) par...