http://www.cidj.com/

Caissière / Caissier

Synonymes : agent de caisse, hôtesse de caisse

  • Secrétariat - Accueil
  • Commerce - Immobilier
  • Banque - Finance - Assurance
Le caissier ou la caissière encaisse le montant des marchandises achetées par les clients d’un magasin. La nature des tâches qu'il effectue dépend de la structure et de la taille du magasin qui l'emploie, des produits proposés. Il remplit un rôle d’information auprès de la clientèle.

Description métier

Dans une grande surface ou un libre service, le caissier (ou caissière ou hôte de caisse) reçoit le matin un fonds de caisse qui va lui permettre de rendre la monnaie.

Il accueille les clients lorsqu’ils ont choisi leurs produits. Il fait défiler les articles (ou utilise un pistolet flasheur quand ils sont trop volumineux) devant un lecteur optique afin que les prix correspondant aux codes barres soient enregistrés par la caisse enregistreuse. Il peut être aussi assister les clients lors de l'utlisation des caisses automatiques de plus en plus présentes dans les grandes surfaces.

Dans les très petits magasins qui ne possèdent pas ces systèmes, le caissier, qui est souvent vendeur, tape manuellement les prix ou les références des produits sur la caisse.

Le caissier perçoit cette somme en espèces, en chèque ou en carte de crédit. Il rend la monnaie et remet un ticket de caisse au client. Parfois, il remplit lui-même les sacs des clients.

En fin de journée ou en cours selon l'état de la caisse, il vérifie que le montant de la recette correspond aux ventes effectuées et en rend compte au responsable des caisses. Il tient un « journal de caisse ».

Dans les petits et moyens magasins ainsi que dans les cafétérias, il est souvent polyvalent : lorsqu’il ne travaille pas à la caisse, il range la marchandise en rayon, étiquette les produits,  sert les clients ou fait le ménage.

Le caissier travaille seul dans un petit magasin et par équipe dans les grandes surfaces. Il est constamment assis face à sa machine dans un environnement souvent bruyant et parfois il peut avoir à faire à des clients difficiles.  Il est placé sous la responsabilité du chef de caisse, du directeur ou du gérant du magasin.

Dans les hypermarchés, le caissier exerce souvent à temps partiel, 5 à 6 heures par jour. Il travaille le samedi et certains jours fériés. Il fait des heures supplémentaires en période de fêtes et travaille parfois jusqu’à 21 h ou 22 h. Il a droit à 2 jours de congé par semaine qui ne sont pas obligatoirement à la suite l’un de l’autre.

Les employeurs exigent une présentation impeccable et fournissent généralement une tenue de travail.

A savoir : le terme de caissier est quelquefois utilisé dans le secteur de la banque/assurance.

Études / Formation pour devenir Caissière / Caissier

Le métier est accessible sans diplôme mais une formation adaptée à la vente aide à une prise de responsabilité notamment les bacs pros.

niveau CAP
- CAP employé de vente : option produits alimentaires, option produits d'équipement courant, option services à la clientèle, option produits de librairie papeterie-presse,
- CAP d’employé de commerce multispécialités,

niveau ba
- Bac pro technicien conseil vente en alimentation, options produits alimentaires ou vins et spiritueux,
- Bac pro technicien conseil vente en animalerie,
- bac pro technicien conseil vente en en produits de jardin.

Tous ces diplômes peuvent se préparer en apprentissage. Certains établissements exigent le niveau 3e minimum et un diplôme de vente. En général, les établissements ménagent quelques jours de formation à leurs employés recrutés. Quelques hypermarchés exigent le niveau bac pro commerce pour embaucher.

Salaires

Le salaire d’un caissier débutant dans une grande surface est le S.M.I.C. Un système de prime ou d'intéressement peut également exister notamment dans les grandes surfaces. 

Evolutions

Il existe peu de perspectives d’évolution dans cette profession. Après quelques années d’expérience professionnelle, le caissier peut devenir responsable de caisse. Avec une formation complémentaire, il peut s’orienter vers d’autres métiers de la vente (vente spécialisée, après-vente…).


Crédit photo : NDS - Fotolia