• Portrait

Trouver un stage : bientôt une application pour faciliter le contact avec les entreprises ?

  • Stage
  • Rechercher une entreprise
Trouver un stage : bientôt une application pour faciliter le contact avec les entreprises ?

Avec son projet « Olyco », Mathis Weber, lycéen et gagnant de la première édition du concours "Start-up toi même", souhaite proposer une solution pour faciliter le processus de recherche de stage

En 2017, Mathis Weber, alors âgé de 15 ans, gagnait la première édition du concours "Start-up toi-même" à Niort qui récompense les meilleurs projets digitaux portés par les 13-17 ans. Son idée ? Le développement d’Olyco, une application destinée à faciliter la recherche de stage. C’est après avoir connu des difficultés pour trouver son stage d’observation en 3e que l’idée de créer une plateforme d’aide à la recherche de stage a émergé. « Je me suis demandé qu’est-ce que moi, en tant que jeune, je voulais voir changer. Très rapidement s’est posée la problématique des stages en 3e et même de manière un peu plus large des stages prébac. Pour ma part j’ai fait un stage en 3e et en seconde et à chaque fois la recherche a plutôt été galère. La recherche ne s’est pas spécialement bien passée. C’était fastidieux, on nous demandait d’écrire des lettres manuscrites et d’aller démarcher les entreprises en direct. Quand on recevait un refus y avait vraiment de quoi se décourager » se souvient Mathis.

Olyco : de l’idée à la conception

En participant au concours "Start-up toi-même", Mathis a pu explorer les différentes facettes de la création d’une start-up. Comment passer d’une idée à sa concrétisation ? « Lorsque j’ai envoyé ma candidature pour participer au concours, j’ai dû commencer à expliquer en quoi consistait mon idée. J’ai reçu un mail me disant que mon projet avait été sélectionné et que j’allais participer à un weekend d’incubation » se souvient le jeune homme. Au total 10 projets sont sélectionnés. « Nous avons participé à des ateliers de brainstorming et storytelling, pour affiner nos projets. On a aussi commencé à aborder les questions de business plans. A la fin du weekend j’ai présenté mon projet travaillé à l’oral, devant un jury. A l’issue de cet oral, une nouvelle sélection des projets s’est opérée et j’en ai fait partie. On était plus que trois ».

Après cette sélection, Mathis a pu suivre pendant l'été une semaine complète en immersion au sein d’une start-up. « C’est à ce moment-là que j’ai vraiment pu développer mon idée d’application. J’ai appris beaucoup sur le monde de la start-up, les différents métiers que l’on peut y trouver. On a participé à de nombreux ateliers sur le business model, les chiffrages et on a même suivi une initiation à la programmation. A la fin de cette semaine j’ai de nouveau présenté mon projet devant un jury et j’ai été déclaré vainqueur ».

Une application pour simplifier la recherche de stage

« Olyco est une plateforme de référencement d’entreprises qui a pour objectif d’accélérer les démarches de recherche d’un stage » explique Mathis. Comme un annuaire géant, l’application permettra de trouver plus facilement une entreprise et d’entrer en contact directement en ligne pour présenter sa candidature. « Pour utiliser l’application, il faudra se créer un profil qui fonctionnera par centres d’intérêts. En fonction du profil, des entreprises seront proposées. Il y aura la possibilité de filtrer les réponses ou à l’inverse de choisir des critères plus larges » précise son créateur. Un système de géolocalisation permettra de sélectionner les entreprises les plus proches de chez soi.

Pour entrer en contact avec une entreprise, l’application proposera ses coordonnées. « Libre à l’utilisateur d’entrer en contact avec une ou plusieurs entreprises. A partir de là, la mission de l’application est terminée et c’est au candidat de prendre le relais en envoyant sa candidature, en relançant les entreprises, … » explique Mathis.

Un projet pour le moment en standby

« Ce qui est génial avec mon expérience, c’est que je n’y connaissais rien. Et finalement à partir d’une idée j’ai pu élaborer et approfondir un véritable projet ». Projet que Mathis a continué à travailler notamment dans le cadre d’un stage effectué en seconde. « Je me suis dit que ce serait une opportunité de faire un stage là où j’ai suivi cette semaine d’incubation pour continuer à travailler mon projet. J’ai pu terminer une maquette fonctionnelle de mon application ».

Mais difficile de concilier la création d’une application avec la vie de lycéen. « J’ai commencé une levée de fonds mais j’ai dû mettre en standby mes activités pour me concentrer sur mon bac que je passe cette année. Dès que j’aurais plus de temps, je reprendrai la levée de fonds pour développer mon application » confie Mathis. « Après mon bac j’aimerais suivre une formation en web design, web marketing ou web développement. A terme, j’aimerais créer ma propre start-up ».

Marine Ilario © CIDJ
Article créé le 09-11-2018 / mis à jour le 09-11-2018