• actualité

Rentrée 2018 : une nouvelle formation pour devenir infirmier en pratique avancée

  • Master
  • Diplômes
Rentrée 2018 : une nouvelle formation pour devenir infirmier en pratique avancée

Cette année, certaines universités proposent un nouveau diplôme pour les infirmiers diplômés d’Etat possédant trois ans d’expérience professionnelle. A la clé, plus de responsabilités et d’autonomie

Aix-Marseille Université, Toulouse, Rennes 1, Nantes, Paris Descartes, Paris Diderot, Caen, ... Quelques universités proposent à partir de cette année une nouvelle formation pour devenir infirmier en pratique avancée. Ce nouveau métier est ouvert aux infirmiers diplômés d’Etat, qui possèdent 3 ans d’expérience et qui souhaitent obtenir de nouvelles responsabilités et davantage d’autonomie dans la pratique de leur profession.

Une formation de niveau bac + 5

Pour accéder à la formation d’infirmier en pratique avancée, vous devez être titulaire d’un diplôme d’Etat infirmier ou d’une équivalence européenne. La formation, de niveau bac + 5, confère le grade de master et est accessible en formation initiale et continue. Vous devez posséder une expérience professionnelle de 3 ans pour entrer en formation.

Sur le site du ministère des solidarités et de la santé on précise que « la procédure, le calendrier, la composition du jury d’admission sont fixés par chaque établissement d’enseignement supérieur accrédité à délivrer le DEIPA (diplôme d’Etat d’infirmier en pratique avancée, NDLR) ».

De nouvelles responsabilités pour les infirmiers

L’objectif de ce nouveau diplôme est de proposer une évolution professionnelle du métier d’infirmier, qui pourra alors suivre un patient confié par un médecin, avec son accord et celui du patient. L’infirmier sera habilité à réaliser des tâches comme le renouvellement d'ordonnance ou la prescription d'examens.

Selon le conseil national de l’Ordre des infirmiers, la création de ce nouveau diplôme est une manière de répondre au manque de médecins dans certaines régions. La prise en charge de certains patients par les infirmiers devraient permettre de dégager du temps médical pour les consultations plus complexes.

Marine Ilario © CIDJ
Actu créée le 03-09-2018 / mise à jour le 03/09/2018

Crédit photo : Pixabay