• actualité

Job étudiant insolite : et si vous deveniez conducteur de tramway ?

  • Secteurs à découvrir
Job étudiant insolite : et si vous deveniez conducteur de tramway ?

Pour remplacer les conducteurs durant leurs congés ou le week-end, certaines compagnies de tramway recrutent et forment des étudiants. En plus de sortir de l’ordinaire, le job est plutôt bien payé.

« Job étudiant : conducteur de tramway H/F ». Voici donc le titre d’une offre d’emploi déposée par Keolis Tours sur le site d’un célèbre jobboard, il y a quelques jours. Alors, certes, seuls 9 candidats seront recrutés en intérim, mais le jeu en vaut apparemment la chandelle. Ne serait-ce qu’en termes de salaire. L’annonce précise « Taux horaire brut : 14,79 euros (+ primes conventionnelles au prorata temporis). Pour un mois de 20 journées de 7h travaillées : environ 2 070 euros bruts ». Succès garanti.

La compagnie nantaise Semitan embauche également des étudiants. « Nous recevons entre 400 et 500 candidatures lorsque nous lançons un recrutement », indique Murielle Bréheret, responsable communication externe. Douze avaient été retenues suite à la sélection. Car il faut quand même montrer patte blanche pour espérer prendre la tête de pareille machine !

 

conducteur-tramway-etudiant-offre-keolis

 

Comment devenir conducteur étudiant de tramway ?

Pour ne pas rater une offre dans votre région – elles restent occasionnelles – n’hésitez pas à mettre en place des alertes sur les sites d’offres d’emploi. Ça ne mange pas de pain d’envoyer par ailleurs une candidature spontanée aux compagnies qui gèrent les tramways. La Semitan, qui dispose d'un vivier de 40 étudiants actuellement, recrute chaque année 8 à 10 nouveaux étudiants à Nantes. Pour l'année 2023, la campagne devrait être lancée dès février, selon Murielle Bréheret. Les candidats retenus devraient être aux manettes l'été prochain. « Nous leurs proposons un contrat qui s'étend sur plusieurs années », précise-t-elle.

Pour assurer les remplacements des conducteurs réguliers, les compagnies recherchent des étudiants motivés, quelle que soit leur formation. Outre le permis B, la ponctualité, l’autonomie, la rigueur, la concentration restent des qualités incontournables pour occuper ce poste. Il ne faut pas oublier que derrière le côté sympa du job, se cache aussi la responsabilité des passagers transportés. Alors le processus de recrutement intègre des tests, notamment des tests psychotechniques.

Une fois l'étudiant recruté, il suit une formation comprenant des épreuves théoriques et pratiques d’habilitation à la conduite du tramway, d'une durée variable selon l’exploitant. Keolis Tours impose 17 jours de formation rémunérés par exemple. Si tout se passe bien, il est autorisé à prendre les commandes d’un tramway. Accompagné d’un autre conducteur pour ses débuts.

À l'heure où la pénurie de conducteurs impacte le bon fonctionnement des transports, ce genre d’opportunité pourrait-il créer des vocations ? Pas si sûr. Bien que satisfaits de leur aventure professionnelle peu commune, les étudiants conducteurs de tramway rencontrés par France Bleu Touraine ne semblaient pas prêts à changer d'orientation.

 

Devenir conducteur de transport

Si vous êtes intéressé par le secteur, sachez que Pôle emploi organise actuellement la Semaine des métiers du transport et de la logistique.
Découvrez également nos fiches métiers conducteur de train, conducteur de bus, conducteur de métro.

La rédaction © CIDJ
Actu mise à jour le 06-12-2022 / créée le 06-12-2022

Crédit photo : Nathan J - Unsplash