• Conseils

L’hébergement d’urgence

  • Logement étudiant
L’hébergement d’urgence

Vous n'avez pas de logement ? La situation est urgente ? Des structures d’accueil spécialisées peuvent vous dépanner. Ces lieux ouverts toute l’année proposent un lit, un repas et des douches.

Ouverts aux personnes en détresse ou sans abri, les lieux d’hébergement d’urgence vous accueillent pour une durée provisoire. Certains proposent les services de professionnels pour construire un projet durable de réinsertion sociale, voire organisent une prise en charge médico-psychologique.

Où s’adresser ?

Le 115 : si vous êtes seul, dans la rue, sans solution de logement, appelez le 115. Le Samu Social vous informe sur les possibilités d’hébergement d’urgence, d’accueil de jour, sur les lieux de distribution de repas, sur les structures de soins et sur les services sociaux du département où vous vous trouvez.
Tél : 115 (n° Vert, gratuit, 24h/24 et 7j/7).

Les services sociaux des mairies peuvent être vos premiers interlocuteurs. Vous y serez reçu par une assistante sociale qui vous aidera à faire le point sur vos difficultés et à trouver des pistes.

Le Crous : Si vous êtes étudiant, tous les Crous ont un service d'hébergement d'urgence. Pour y accéder vous devez vous mettre en contact avec l'assistant de service social du Crous de la ville où vous vous trouvez. Pour prendre rendez-vous consultez le site de votre Crous ou de votre université ou de votre école.

La Fondation Abbé Pierre : Boutiques Solidarité de la Fondation Abbé Pierre vous accueille dans la journée. Vous pouvez vous tourner vers elles pour trouver une solution adaptée à votre situation. Plus de renseignements au 01 55 56 37 00.

Les missions locales s’adressent aux 16-25 ans. Vous pouvez y avoir un entretien individuel et un suivi de dossier, que ce soit pour une demande d’aide au logement ou pour une demande de formation.

Les Points Accueil et Écoute Jeunes (PAEJ) sont des lieux d’écoute pour tous les jeunes âgés de 11 à 25 ans. Difficultés scolaires, sociales, familiales ? Poussez la porte d’un PAEJ, vous y rencontrerez un professionnel, avec ou sans-rendez vous, qui vous écoutera, vous accompagnera ou vous réorientera vers une structure spécialisée, notamment dans le domaine du logement. Les coordonnées des PAEJ sont disponibles en mairie.

Les associations humanitaires peuvent vous aider à trouver une solution d’urgence. Certaines d’entre elles gèrent des centres d’hébergement pour personnes en grande difficulté :
www.secours-catholique.org
www.secourspopulaire.fr
www.armeedusalut.fr
www.emmaus-france.org

Vous pouvez aussi appeler :

Fil Santé Jeunes : 0 800 235 236
Croix Rouge écoute : 0 800 858 858

Les résidences Adoma accueillent des personnes seules et des familles, des jeunes couples, des jeunes en formation professionnelle, des demandeurs d’asile, qui traversent des difficultés et ne trouvent pas leur place dans le logement social traditionnel. Adoma est présent dans 55 départements.

La loi Dalo
La loi Dalo (pour “droit au logement opposable”) a instauré la possibilité de faire valoir le droit d’avoir un logement en faisant un recours auprès de l’État. La loi concerne toute personne (résidant sur le territoire français de façon régulière et permanente) qui n’est pas en mesure d’accéder par ses propres moyens à un logement décent et indépendant. Pour en savoir plus :
www.cohesion-territoires.gouv.fr

Valérie François © CIDJ
Article mis à jour le 15-05-2019 / créé le 30-06-2011