Thanatopracteur, conseiller funéraire, maître de cérémonie, médecin légiste... La mort leur va si bien

  • Funéraire
Thanatopracteur, conseiller funéraire, maître de cérémonie, médecin légiste... La mort leur va si bien

Les métiers liés à la mort effraient mais surtout fascinent. Nous avons décidé de partir à la découverte du funéraire. Un secteur loin d'être à l'agonie qui recrute dans des activités de conseil, cérémonie ou soins aux défunts.

La série "Les Experts", qui laisse une place de choix aux médecins légistes, "Six Feet Under", qui raconte le quotidien de l'entreprise funéraire Fisher and Sons. Et dans la réalité, comment s'exercent les métiers de thanatopracteur, conseiller funéraire, maître de cérémonie, médecin légiste ? Un point commun : ces professionnels côtoient la mort au quotidien et elle ne leur fait pas peur...

Enterrer ses préjugés pour travailler dans un secteur qui recrute

Le marché du funéraire compte  2 500 entreprises et 19 000 salariés répartis sur différentes activités, dont le conseil (assistant, conseiller funéraire), la cérémonie (maître de cérémonie, porteur) ou les soins aux défunts (thanatopracteur). La France compte plus de 550 000 décès par an et devrait franchir la barre des 600 000 avant 2030 selon l'Insee. Les entreprises du secteur cherchent donc à embaucher.  Et la moyenne d'âge des dirigeants d'entreprises se situant à 54 ans, de nombreux postes seront disponibles dans les prochaines années.

Thanatopracteur, un métier qui a du corps...

Star incontestée du funéraire, le métier de thanatopracteur (dans le top 3 des fiches métiers les plus lues sur JcomJeune) attire. Les candidats sont nombreux à la porte des écoles. Pour exercer ce métier, un diplôme d'État est obligatoire. Selon l'Association des thanatopracteurs de France, on compte environ 700 thanatopracteurs en activité. Ils sont indépendants ou travaillent dans une entreprise de pompes funèbres.

Expérience forte en émotions, nous avons rencontré Claire, toute jeune professionnelle, qui nous parle de son métier. Laissez-vous guider par sa voix pour en apprendre plus sur ce métier intrigant. 

Médecin légiste, un métier aux différentes facettes...

La médecine légale attire également les vocations. Avant de creuser dans cette voie, vous pouvez vous spécialiser en anatomo-pathologie, psychiatrie médico-légale, ou balistique, qui sont très recherchés. Éric, la passion chevillée au corps, vous fait découvrir les différentes facettes de son métier qui, contrairement à ce que l'on croit, ne se résume pas à pratiquer des autopsies. 

Conseiller funéraire, maître de cérémonie...

Mais aussi assistant, gestionnaire d'entreprise de pompes funèbres, porteur... Les métiers du secteur sont nombreux. Nous avons suivi Isabelle et Myriam, deux professionnelles enjouées et dynamiques, qui nous ont fait découvrir leur métier de conseiller funéraire et maître de cérémonie, au plus près des familles en deuil.

 

Nouveau diplôme dans le funéraire
Afin de professionnaliser le secteur, un diplôme délivré sur examen est désormais obligatoire pour exercer comme maître de cérémonie, conseiller funéraire et gestionnaire d'entreprise de pompes funèbres.

CIDJ © CIDJ
Article mis à jour le 27/02/2018 / créé le 10-09-2012