Enseigner sans le concours, c'est possible

  • Enseignement

Vous n’avez pas été reçu au concours mais avez très envie d’enseigner ? C’est possible en devenant contractuel. Même si ce statut reste précaire, c'est un bon moyen de découvrir le métier et de savoir s'il est réellement fait pour vous. Vous effectuerez des remplacements de professeur titularisé. Toutes les académies en recrutent et certaines plus que d’autres. C’est le cas de l’académie de Créteil qui souffre d’une pénurie d’enseignants. Nous avons rencontré Isabelle Chazal, directrice des ressources humaines de l’académie de Créteil. Interview.

Combien recrutez-vous d'enseignants contractuels dans l’académie de Créteil ?

L’académie de Créteil a de gros besoins en remplaçants. Pour la rentrée 2015-2016, nous avons recruté 3 700 enseignants du 2nd degré sur les 3 départements de l’académie (Seine-Saint-Denis, Val-de-Marne et Seine-et-Marne) et 350 professeurs des écoles, essentiellement en Seine-Saint-Denis. Et nous continuons à recruter ! Nous sommes l'une des rares académies à proposer des remplacements de professeurs des écoles. Nous avons aussi de gros besoins en anglais, en lettres, en mathématiques, en sciences physiques.

Quels sont les diplômes exigés pour devenir contractuel ?

Dans les matières générales, nous recrutons en priorité des candidats qui ont un M2. Mais nous pouvons recruter aussi au niveau du M1. Des personnes qui n’auraient qu’une licence 3 avec une expérience d’assistant pédagogique et qui seraient recommandées par leur chef d’établissement ont aussi leur chance. En ce qui concerne les disciplines technologiques ou professionnelles, nous recrutons à partir de bac + 2 avec 5 ans d’expérience professionnelle.

Comment se passe le recrutement ?

Toute personne qui pense avoir le profil et l’envie d’enseigner doit s’inscrire sur le site de l’académie qui  l'intéresse. Elle peut s’inscrire dans n’importe quelle région à partir du moment où elle justifie d’une adresse. Dans l'académie de Créteil, la première demande doit se faire sur l’ACLOE qui est le site de gestion des candidatures en ligne. Le candidat dépose un CV et une lettre de motivation. Sa candidature est étudiée par les inspecteurs d’académie. Dans certaines disciplines comme l’anglais ou les maths, nous lui faisons faire un test pour vérifier ses compétences. Si le dossier est retenu, il devra passer un entretien de motivation.

Quel contrat signe t-il ?

Un contractuel n’est pas un fonctionnaire. Il n'a donc pas la sécurité de l'emploi. Il signe un CDD à l’année reconductible ou pour le temps du remplacement. C’est un contrat de droit public. Ce contrat lui permettra, au bout de 3 ans d’ancienneté, de passer le concours interne de l’enseignement. Il aura plus de chance d'obtenir le concours en passant par cette voie qui comporte moins de candidats et où l'expérience est prise en compte.

Comment se passe leur affectation ?

En fonction des besoins, nous les appelons pour remplacer des postes vacants. Ils peuvent faire des vœux. Dans leur affectation, nous essayons de tenir compte de leur lieu d’habitation. Ils sont prévenus quelques jours à l’avance. Ils peuvent accepter ou refuser. Ils appellent ensuite l'établissement et prennent rendez-vous afin de découvrir l'établissement, prendre connaissance de l'emploi du temps et des classes attribuées. Les contractuels sont accompagnés par un tuteur et peuvent contacter l'inspecteur académique qui les a recrutés. Nous leur proposons au cours de l’année des sessions de formation à la pédagogie ainsi que sur la discipline enseignée.

Combien sont-ils payés ?

Un candidat à temps complet (18h par semaine) démarre s'il a une licence à 1 750 € brut par mois. Mais le salaire dépend du diplôme, de l’expérience et des heures supplémentaires qu’ils peuvent être amenés à effectuer.

Pourquoi devenir contractuel ?

Je recommande avant tout de bien réfléchir avant de se lancer dans ce projet qui doit être un vrai projet professionnel. Le métier d’enseignant n’est pas facile. Il nécessite beaucoup d’investissement et une réelle motivation. Devenir contractuel est un bon moyen d'affirmer, ou non, sa vocation !

Devenez assistant d’éducation

Si vous êtes en L1 ou en L2 et que ce métier vous attire, n’hésitez pas à déposer un dossier pour devenir assistant d’éducation sur le site du SIATEN de votre académie. Le diplôme minimum requis est le bac. C’est un bon moyen de découvrir le fonctionnement d’un établissement scolaire et de tester sa motivation.








 

Valérie François © CIDJ
Article mis à jour le 26/02/2018 / créé le 16-12-2015

Vous pourriez être intéressé(e) par...