https://www.cidj.com/

Technicien / Technicienne analyse et la qualité de l'eau

Synonymes : technicien de mesure de la qualité de l'eau, technicien de laboratoire d'analyse des eaux

  • Environnement - Nature - Nettoyage
  • Biologie - Chimie
Le/la technicien/technicienne analyse et qualité de l’eau analyse, mesure et contrôle en laboratoire les qualités chimiques, physiques et biologiques de l’eau. Il/elle est ainsi au premier rang pour détecter impuretés et pollutions, quelles qu’en soient l’origine et la nature

Description métier

Le/la technicien/technicienne analyse et qualité de l’eau exerce au sein d'un laboratoire chargé d'analyser et de contrôler la qualité des eaux et effluents (laboratoire privé, laboratoire en usine de traitement des eaux,laboratoire départemental...) 

Il.elle ne travaille pas que sur l’eau destinée à la consommation humaine (eau potable), même si cette dernière est au centre de ses préoccupations. Il analyse aussi les eaux du milieu naturel (nappes phréatiques), les eaux usées, les eaux de baignade (mer, rivières, lacs) et les eaux de piscine, les eaux de rejet en milieu naturel (station d'épuration, eaux industrielles...), les eaux de différents circuits (chauffage, climatisation, refroidissement, vapeur...), les eaux de process...

Il.elle reçoit dans son laboratoire les échantillons recueillis par les préleveurs d’eau, puis suit un protocole d’analyse très précis.

Après avoir réceptionné, enregistré et préparé les échantillons et prélèvements, il.elle procède à leur analyse avec les appareils adaptés. Le technicien de laboratoire d'analyse d'eaux peut-être spécialisé dans certains types d'analyses : recherche de micropolluants organiques (technicien en chimie organique), de bactéries et d'organismes pathogènes pour l'homme (technicien en microbiologie), de concentration de sels minéraux ou de polluants classiques (technicien en chimie minérale). 

Après les analyses, il lit et interprète les résultats, assure le suivi et la traçabilité des résultats au sein du système de gestion de l'information du laboratoire, puis assure l'entretien de son poste de travail et des appareils de mesure. 

C'est un métier qui demande beaucoup de rigueur et de précision tant au niveau des analyses que du respect des protocoles et règles QHSE. Dans un laboratoire qui travaille sur les eaux destinées à la consommation humaine, le.la technicien.ne de laboratoire peut avoir à assurer, en cas de pollution accidentelle, une astreinte due à l’urgence de la situation.

Études / Formation pour devenir Technicien / Technicienne analyse et la qualité de l'eau

Plusieurs formations débouchant sur des diplômes nationaux permettent d’accéder au métier. Exemples de formations : 

Niveau bac +2 : 

  • BTS métiers de l'eau,
  • BTSA Gémeau - gestion et maîtrise de l'eau,
  • BTS métiers de la chimie
  • DEUST environnement et déchets (Université de Lille)

Niveau bac +3 

  • BUT GB ABB - génie biologique, option analyses biologiques et biochimiques.
  • BUT Chimie 
  • Licence professionnelle métiers de la gestion et protection de l'environnement.
    Différents parcours :  
    AGREau - aménagement et gestion des ressources en eau (Pau)
    Gestion de l'eau en milieu rural (Caen),
    Eau et environnement (Corte),
    Gestion des eaux urbaines et rurales (Strasbourg),
    GOSTE - gestion et optimisation des systèmes de traitement de l'eau (Aix-Marseille 3),
    UQE - Usage et qualité des eaux (Poitiers)
    RQE- Ressources  et qualité de l'eau (sorbonne université)
    TAEDA - Traitement et analyse de l'eau et des déchets aqueux  (IUT Orsay)
    maîtrise des pollutions et nuisances (Lyon 1)
  • Licence professionnelle génie des procédés pour l'environnement.
    Différents parcours :
    génie de l'assainissement et des systèmes de traitement des eaux - GASTE (Montpellier),
    gestion eau, sols, sous-sols (Lille), 
    métiers de l'eau (Amiens),
    gestion et exploitation des eaux (Saint-Etienne)

niveau bac + 5 

  • Master gestion de l'environnement et valorisation des ressources naturelles (Corte),
  • Master systèmes aquatiques et gestion de l'eau (Paris Diderot), gestion et ingénierie pour le traitement des eaux et pour l'environnement (Limoges),
  • Master gestion de l'eau et développement local (Nanterre),
  • Master eau (Montpellier),
  • Master gestion et traitement des eaux, des sols et des déchets (ParisTech),
  • Master sol eau environnement (UPMC), 
  • Master chimie.
    Différents parcours : qualité et traitement de l'eau, gestion et traitement de l'eau (université de Picardie)
  • Diplôme d'ingénieur : ENGEES, ENSIP

Pus de détails sur les masters : www.trouvermonmaster.gouv.fr

niveau bac + 6

  • Mastère spécialisé (MS) eau potable et assainissement - EPA (ENGEES),
  • Mastère spécialisé (MS)  gestion des eaux usées et pluviales (ENGEES)

Salaires

De 1 700 € à 1 900 € brut par mois pour un technicien de la qualité de l’eau (épuration, qualité, gestion) débutant. Environ 3 200 € en fin de carrière.

Evolutions de carrière

Qu’il soit salarié d’une collectivité locale (station d’épuration), d’une direction régionale de l’environnement, d’une société privée de distribution d’eau ou d’un laboratoire privé, un technicien de la qualité de l’eau peut acquérir des responsabilités au sein de sa structure.

Avec une formation complémentaire, il peut devenir ingénieur responsable de service.


Crédit photo : Cubephoto - Fotolia

Vous pourriez être intéressé(e) par...