http://www.cidj.com/

Rudologue

Synonymes : Auditeur en écologie

  • Environnement - Nature - Nettoyage
  • Biologie - Chimie
Le rudologue est un spécialiste de la gestion des déchets industriels ou ménagers et de la prévention des pollutions de l'environnement. Il analyse la production des déchets et des nuisances qu'ils génèrent, et propose des solutions.

Description métier

La société moderne produit toujours plus de déchets (industriels, ménagers, hospitaliers, nucléaires…) qu’il faut traiter, détruire ou enfouir dans le respect de normes européennes ou internationales de plus en plus sévères. Ainsi, la surveillance, le traitement et la valorisation des déchets constituent une activité en fort développement.

Le rudologue (du latin rudus, décombres) met en place des méthodes et des moyens de protection afin de réduire la fréquence des risques environnementaux, surveille les installations (stations de désintoxication, centres d'enfouissement, stations d'épuration…) pouvant provoquer des nuisances sur l'environnement.

Le rudologue fait respecter les règles de protection de l'environnement, effectue des prélèvements sur des sites suspects et les analyse.

Il est surtout employé par les organismes publics ou parapublics de protection de l’environnement et par les collectivités territoriales. Dans l’industrie, seules les entreprises très polluantes ou productrices de déchets à risque font appel à un rudologue.

Le rudologue travaille sur le terrain, mais aussi en laboratoire. Sur le terrain, son activité peut comporter des déplacements et des astreintes, et il peut être exposé aux pollutions et aux nuisances écologiques. En laboratoire, ses horaires sont souvent réguliers, sauf en cas d’accident ou de catastrophe.

Pour exercer ce métier, il faut avoir des compétences techniques et scientifiques pointues, mais aussi d'excellentes dispositions pour communiquer et convaincre.

Études / Formation pour devenir Rudologue

Pour devenir rudologue, le niveau bac + 5 est le minimum requis (formation scientifique universitaire ou d’ingénieur. ) Pour accéder à ce niveau d'études différents parcours sont possibles.

- niveau bac + 2
Les BTS, BTSA  et DUT des domaines de la biologie, de la chimie, de la géologie, de l’environnement et de la maîtrise de l’eau conduisent à des postes de technicien supérieur.

- niveau bac + 3 (LP dans le domaine de l'environnement) : exemples de formation 
 Licences pro rudologie gestion et traitement des déchets (Le Havre), traitement des eaux et dépollution des sols (Chambéry), traitement des eaux et des déchets (Dijon), traitement et valorisation des déchets industriels (Toulouse 3)…

- niveau bac + 5 (master dans le domaine de l'ingénierie des déchets, de la gestion des risques industriels, la pollution atmosphérique, de la physique de l'environnement, de la microbiologie de l'environnement, de l'aménagement et de la gestion des déchets... ) : : exemples de formation 
- Masters :  rudologie ingénierie des déchets (Le Mans), géorisques (Paris Est), gestion et évolution de la biodiversité (Lille 1), gestion des risques dans les collectivités territoriales (Lyon 3), risques majeurs (Corte), sécurité qualité hygiène et environnement - SQHE (Reims), management environnemental déchets énergie - MEDE (Reims), management des risques industriels et environnementaux (Iriaf Poitiers), 

- master pro : sciences et ingénierie de l'environnement (Angers), gestion et traitement des eaux, des sols et des déchets (ParisTech, école nationale supérieure des Mines de Paris, AgroParisTech), urbanisme durable et gestion des déchets (univesrité du Maine - Le Mans)

- diplôme d'écoles d’ingénieurs sont nombreux également. Exemples :

  • Écoles de chimie : ENSC Montpellier, Mulhouse, Rennes, ParisTech, Lille
  • Cesi (Centres d’études supérieures industrielles) : Angoulême, Bordeaux, Lyon, Nancy, Pau, Rouen…
  • Écoles d’ingénieurs ayant des spécialités en environnement : Agrocampus Angers et Rennes, Engees Strasbourg, École de Cherbourg, Isa Lille, EBI Cergy-Pontoise, Isara Lyon…

- Mastère spécialisé (MS) gestion traitement et valorisation des déchets (GEDE)

Salaires

Entre 1 500 € et 1 700 € net par mois pour un rudologue technicien employé par une municipalité. À partir de 1 800 € en entreprise privée ou dans un organisme spécialisé.

À partir de 2 200 € brut par mois pour un ingénieur rudologue.

Evolutions

Un rudologue évolue surtout en fonction de sa spécialité de départ. Néanmoins, en raison de l'exigence croissante quant à la qualité de vie et des efforts à accomplir sur l’environnement, la profession devrait connaître une évolution dans les années à venir, si bien que les évolutions professionnelles devraient se diversifier. Alors que le métier employait 900 personnes en 2013, on estime que ce métier d'avenir devrait employer 5 000 personnes en 2025.

Crédit photo : Chlorophylle - Fotolia

Vous pourriez être intéressé(e) par...