http://www.cidj.com/

Dispatcheur / Dispatcheuse

Synonymes : chef de trafic, dispatcheur-régulateur, répartiteur, chef de camionnage, dispatcheur répartiteur

  • Transport - Logistique
Le dispatcheur ou la dispatcheuse est un(e) organisateur(trice) de transports. C’est un spécialiste de la logistique. Il/elle supervise et contrôle l’acheminement en amont et la livraison des marchandises avec le souci de la meilleure rentabilité possible.

Description métier

Selon les entreprises, on désigne le dispatcheur sous les termes de directeur d’exploitation, chef de camionnage ou de trafic.

Dans une entreprise de transport, il étudie l’ordre de l’expéditeur qui a fabriqué la marchandise à transporter : destinations, délais de livraison, distances, conditions de circulation, tonnages, valeur du fret, sécurité, coûts, etc.

L’aller comme le retour doivent être pris en considération. En effet, rien n’est plus coûteux qu’un transport à vide.

Tous les éléments recueillis, il opte pour le matériel de transport le plus adapté et transmet ses propositions à l’expéditeur.

Le dispatcheur est aussi un négociateur. Il tient compte de tous les paramètres financiers de l’opération pour dégager une rentabilité suffisante pour le transporteur.

En tant que planificateur, il distribue ensuite le travail de ramassage/acheminement aux chauffeurs. Il supervise ou établit lui-même les documents administratifs, sur ordinateur, liés à l’opération : numéro de la commande, coordonnées du chauffeur, itinéraire, désignation du matériel de transport. Il contrôle le suivi de l’opération.

Grâce aux moyens modernes de communication (portable, satellite et GPS), il peut suivre sur son ordinateur la position du fret au cours du trajet.

Le dispatcheur exerce dans un bureau. L’importance des contacts avec l’extérieur exige une disponibilité adaptée aux impératifs de chaque situation. L’utilisation des outils informatiques est, bien sûr, permanente.

C'est vraiment un gestionnaire d'équipe aux nerfs solides dans un secteur ou la capacité d'improvisation devant l'inattendu et l'urgence font partie du quotidien.

A prévoir : horaires élastiques.

Métiers voisins : dispatcheur-régulateur ou dispatcheur-répartiteur dans une service de secours ou de santé (pompier, ambulance SOS médecin...) ;  dans une société de courses (coursier, taxi).

Études / Formation pour devenir Dispatcheur / Dispatcheuse

Ce métier est devenu très technique et demande une compétence pointue en gestion, organisation et logistique. Les niveaux bac pro, ou BTS sont de plus en plus exigés pour débuter :

niveau bac 

  • Bac pro logistique,
  • Bac pro transport,

niveau bac + 2

  • BTS GTLA - gestion des transports et logistique associée  (ex BTS TPL - transport et prestations logistiques),
  • BTS CI - commerce international,
  • DUT GLT - gestion logistique et transport,
  • DUT QLIO - qualité logistique industrielle et organisation,
  • titre professionnel de technicien supérieur de transport terrestre de marchandises (TSTTM),
  • titre professionnel de technicien supérieur de transport aérien et maritime de marchandises (TSTAMM),

niveau bac + 3

  • Licences pro : logistique de distribution Pau ; logistique et qualité Nantes ; management des transports et de la distribution options : gestion des réseaux ferrés, management de la chaine logistique Cergy, Evry...


A noter : des formations professionnelles dispensées par des écoles spécialisées dans les métiers du transport sont accessibles en formation initiale ou en formation continue par des établissements liés aux organisations professionnelles comme Aftral ou Promotrans. Elles s’échelonnent du niveau bac au niveau bac + 5 ou 6.

Salaires

Le salaire d’un dispatcheur débutant est fonction de l’entreprise et de son niveau de qualification initial.

A bac + 2, il peut compter sur un salaire mensuel brut de 1 600 €.

Avec l’équivalent d’un master ou d’une maîtrise il peut espérer un salaire mensuel compris dans la fourchette 2 100 €/2 600 €.

Un ingénieur logisticien débutant est rémunéré sur une base aux alentours de 2 900 € mensuels. Dans certaines entreprises un salaire de l’ordre de 3 300 € n’est pas impossible.

Evolutions de carrière

Le poste de dispatcheur dans une entreprise de transport est déjà un poste d’encadrement et de responsable, en partie, de la viabilité économique de la structure.

Soit l’entreprise est assez grande et le dispatcheur peut progresser au sein de l’équipe de direction, soit la taille de l’entreprise est trop artisanale et la progression en termes de responsabilités et de carrière ne peut se faire qu’en faisant valoir un CV professionnel auprès d’autres employeurs potentiels.


Crédit photo : Unsplash

Vous pourriez être intéressé(e) par...