http://www.cidj.com/

Chargé / Chargée de mission patrimoine naturel

Synonymes : chargé de projet dans un conservatoire d’espace naturel

  • Environnement - Nature - Nettoyage
Le chargé ou la chargée de mission du patrimoine d’un espace naturel (parc, fleuve, marais, littoral…) élabore et met en œuvre toutes les actions destinées à la préservation et à la valorisation de ce patrimoine. Il/elle en est à la fois le gestionnaire et l’organisateur.

Description métier

Le chargé de mission du patrimoine naturel est responsable des projets conduits dans leur globalité.

En amont, il est chargé de la définition et de la planification du projet, il fixe le calendrier et anime les concertations préalables avec tous les intervenants et acteurs concernés. Après voir évalué le budget du projet, il en supervise la mise en œuvre.

Les projets en question peuvent être divers : travaux d’aménagement et de mise en valeur, élaboration d’une charte ou d’un plan de gestion, tracé d’un parcours, aménagement touristique protecteur, reconstitution d’un site dégradé, etc.

Ce professionnel est rattaché au siège d’une structure gestionnaire d’un espace naturel (parc naturel national ou régional, collectivité locale, conservation du littoral);

Travaillant sous la responsabilité du directeur de structure, le chargé de mission exerce le plus souvent des tâches sédentaires, soit au siège, soit dans une antenne locale : rédaction de rapports, de notes de synthèse, de comptes-rendus de réunion…

Ce métier de réflexion, de coordination et de mise au point de projets implique des relations avec de nombreux acteurs internes : chargés de mission spécialisés, chargés de communication et d’information, géographes, responsables de travaux, administratifs, financeurs, représentants des collectivités locales et des chambres consulaires…

Le temps consacré aux réunions de travail est donc important, mais le chargé de mission du patrimoine se déplace également sur le terrain, et parfois loin de son siège administratif.

Études / Formation pour devenir Chargé / Chargée de mission patrimoine naturel

Les formations vont du bac + 2 au master et au diplôme d'ingénieur :

- BTSA GPN - gestion et protection de la nature,
- BTSA développement, animation des territoires ruraux,

-  licence universitaire sciences et technologies, mention sciences de la terre,

- licences pro et masters pro : Environnement et risques (Lyon 1),
Environnement et droit (Rennes 1), Technologies propres (Aix-Marseille 3), Développement durable et intégré (Versailles), Milieux naturels (Lille 1)…

Par ailleurs, de nombreuses écoles d’ingénieurs (CESI, INSA, ESA, ENSG, ISA…) dispensent des formations techniques de haut niveau dans des disciplines concernant l’environnement.

La plupart des écoles d’ingénieurs recrutent au niveau bac + 2, sur concours maths sup/maths spé, mais d’autres intègrent des universitaires ou recrutent directement après un bac scientifique.

L’idéal demeure une formation de niveau bac + 5 en écologie appliquée ou en aménagement du territoire, montagne, littoral, agriculture.

Salaires

De 1 600 € à 3 000 € brut par mois pour un chargé de mission débutant.

Les salaires, très disparates, varient en fonction de l’employeur, de la région et de la formation de départ.

Evolutions de carrière

Un chargé de mission du patrimoine naturel peut passer d’une structure à l’autre en conservant le même type de mission (parc naturel ou collectivité territoriale, par exemple).

Mais il peut aussi postuler, avec de l’expérience, au poste de directeur responsable de l’ensemble de la structure.


Crédit photo : Man - Fotolia