http://www.cidj.com/

Ascensoriste

Synonymes : agent d'entretien d'ascenseur, Technicien ascensoriste, monteur dépanneur d'ascenseur

  • Mécanique - Maintenance
  • Informatique - électronique
  • Bâtiment - Travaux publics
L'ascensoriste est chargé de l'installation et de la maintenance d’ascenseurs, de monte-charge et d’escaliers mécaniques. Il intervient dans les immeubles d’habitation, les bureaux, les hôtels, les hôpitaux, les centres commerciaux.

Description métier

L’ascensoriste installe, entretient et dépanne les ascenseurs, les monte-charges, les monte-dossiers, les escaliers mécaniques, les trottoirs roulants. 

Il utilise des techniques complexes où se conjuguent mécanique, électricité, électronique, informatique et automatismes.

En tant que technicien de montage, il procéde à l'équipement de cage de l'ascenseur et au montage de la cabine après étude des plans et schémas. 

En charge de la maintenance, il procède à toute une série de contrôles : moteurs, équipements électriques, dispositifs de sécurité, état des câbles, système d’ouverture des portes…

Il effectue des tests pour repérer d'éventuelles anomalies, puis remplace les pièces non satisfaisantes. Il procède également au réglage des automatismes (accélération, freinage) qui contrôlent la bonne marche des appareils. Toutes ces interventions sont notées dans un carnet d’entretien.

L'ascensoriste travaille le plus souvent seul ou avec un collègue, en autonomie. Notamment, il organise lui-même sa tournée journalière. Bonne condition physique et respect des normes de sécurité sont impératifs.

Le sens des contacts humains et la capacité à s’adapter à une clientèle variée sont également très appréciés. Dans le cadre d'un service de garde pour assurer les dépannages urgents, le travail peut avoir lieu de nuit, les week-ends ou les jours fériés.

Pour installer, moderniser, réparer et entretenir le parc d'ascenseurs existant le secteur a besoin des besoins importants (entre 2 500 et 3 000 techniciens en 2019). 

Études / Formation pour devenir Ascensoriste

Après un bac pro, le diplôme le plus approprié est la MC technicien ascensoriste.

niveau bac 

  • Bac pro MELEC - métiers de l’électricité et de ses environnements connectés (ex Bac Pro Eleec),
  • Bac pro MEI - maintenance des équipements industriels,
  • Bac pro Electrotechnique,
  • MC (mention complémentaire) technicien ascensoriste, accessible aux titulaires du bac pro MEI ou MELEC ou après une 1ère année de BTS ou de DUT,

niveau bac + 2

  • BTS électrotechnique,
  • BTS MS - maintenance de systèmes option A systèmes de production,

Des formations sont également proposées dans le cadre de la formation continue : Technicien de service de maintenance des ascenseurs (Irup à Saint-Etienne en partenariat avec OTIS, Afpa, CCI)

Des formations sont également dispensées dans les centres de formation des grandes entreprises du secteur (Schindler, ThyssenKrupp, Otis, Koné...). 

Salaires

Le S.M.I.C. pour un ascensoriste débutant.

Evolutions de carrière

Après plusieurs années d’exercice, l’ascensoriste peut devenir responsable d’une équipe de maintenance, (planification des interventions, contrôle de l’équipe, etc.), chef de travaux (direction de chantiers d'aménagements d'ascenseurs) ou choisir de se spécialiser sur certains matériels.

Avec une formation complémentaire notamment dans le domaine commercial, il peut devenir aussi technico-commercial.


Crédit photo : Kadmy - Fotolia

Vous pourriez être intéressé(e) par...