Stage à l'étranger, comment s'y prendre ?

  • Stage
  • Stage à l'étranger
  • Stage à l'étranger
  • Techniques de recherche
Stage à l'étranger, comment s'y prendre ?

Découvrir un pays, perfectionner une langue ou tester un projet de carrière internationale ? Les raisons de vouloir faire un stage à l'étranger sont nombreuses. Quel pays choisir ? Comment trouver un stage ? Quelles sont les démarches à effectuer ? Voici quelques conseils pour partir sereinement.

Faire un stage à l'étranger ? Pas si facile ! Peur de l'inconnu, barrage de la langue, différences culturelles, démarches administratives… Pourtant, en appliquant quelques conseils simples, chercher et trouver un stage à l'étranger ne s'apparente plus à un parcours du combattant.

La règle d'or : anticiper !

On ne prévoit pas un stage à l'étranger du jour au lendemain ! Il faut bien préparer son départ : choisir le pays, chercher le stage, se renseigner sur  l'entreprise, les transports, le coût de la vie, réserver un logement et parfois obtenir un visa. Tout cela nécessite une bonne logistique et surtout une bonne organisation. Commencer au moins six mois à l'avance semble être un délai minimum pour entamer toutes les démarches.

Partir en stage : quel pays choisir ?

196 pays dans le monde pour effectuer un stage… Autant dire que le choix est vaste, même si certaines destinations sont écartées d'office pour des raisons politiques ou de sécurité. Avant toute chose, quelle langue étrangère parlez-vous et quel est votre niveau ?

"Beaucoup d'étudiants sélectionnent leur pays pour améliorer leur niveau de langue. C'est vrai que cette expérience va les faire progresser mais il ne faut pas oublier que le stage a lieu en milieu professionnel. L'étudiant peut être amené à converser, écrire des mails, assister à des réunions dans une autre langue que la sienne. Il doit donc au départ avoir un niveau de langue assez élevé car il ne peut pas se permettre de bredouiller quelques mots", témoigne Zacaria Sadki, parti faire un stage de trois mois à Londres à l'été 2013.

Pour trouver un stage à l'étranger, il faut également se renseigner sur les opportunités de travail dans le pays choisi. L'Angleterre, l'Allemagne, les États-Unis, la Chine et même les Émirats arabes unis offrent des possibilités, mais à vous de cibler les entreprises françaises ou internationales implantées et les secteurs susceptibles de recruter des stagiaires.

Le dernier facteur à prendre en compte est le coût de la vie dans le pays. Les conventions de stage n'existant pas à l'étranger, les stages ne sont pas forcément rémunérés. Il faut donc bien calculer le prix du transport, du logement et de la vie sur place pour évaluer s'il est rentable pour vous de profiter de cette expérience.

À qui s'adresser pour trouver un stage à l'étranger ?

Premier réflexe : s'adresser au bureau d'accueil international ou au bureau des stages de votre établissement. Certaines écoles ou universités signent des partenariats avec des entreprises à l'étranger et la plupart gardent en archive la liste des stages effectués par leurs anciens étudiants, leurs rapports de stage, leurs commentaires… Elles bénéficient donc d'un réseau important de contacts à l'étranger. C'est un bon départ pour éviter le "stage photocopie" ou, au contraire, le "stage exploitation".

Trouver un stage dans une entreprise française

De nombreuses entreprises françaises ont des filiales ou des bureaux implantés à l'étranger. Vous pouvez les solliciter directement pour obtenir un stage à l'étranger, car même si la langue de travail est le plus souvent l'anglais, vous ne serez pas totalement perdus. La liste de ces entreprises est disponible auprès des chambres de commerce et d'industrie françaises de chaque pays.

Voir aussi notre article trouver un stage dans une organisation internationale ou un service diplomatique français.

Un CV et une lettre de motivation pour l'étranger

Une fois le stage sélectionné, il faut postuler. Pas toujours facile de rédiger son cv en version originale, anglais, espagnol, allemand ou italien. "Beaucoup d'étudiants pensent qu'il suffit simplement de traduire leur CV dans la langue choisie, mais c'est faux ! Chaque pays a ses spécificités. Dans tous les cas, dans la partie diplômes, il faut écrire l'intitulé des diplômes en français à côté de la version en langue étrangère", conseille Colleen Jaycox, adjointe au responsable des relations internationales de l'ENSAI.

Faire appel à une agence extérieure

Des agences ou associations indépendantes proposent leurs services pour aider les étudiants à trouver un stage à l'étranger. Elles sont spécialisées par zone géographique ou par secteur. Elles gèrent la recherche du stage grâce à leurs correspondants sur place et peuvent également faciliter les démarches administratives. Attention, cette option est coûteuse, plus de 500 euros en moyenne, et le prix peut grimper très vite en fonction du pays choisi.

Stage à l'étranger et VIE : quelle différence ?
Le volontariat international en entreprise (VIE) permet aux étudiants de 18 à 28 ans d'avoir une expérience à l'étranger pour une durée comprise entre 6 mois et 2 ans. Il ne s'agit pas d'un stage mais d'une forme de contrat de travail. Cependant, certains établissements acceptent de valider les VIE comme stages à l'étranger lorsqu'il s'agit de séjours de fin d'études, souvent plus longs.

CIDJ © CIDJ
Article mis à jour le 21/05/2018 / créé le 30-10-2013