Le volontariat international : VIE et VIA

  • Volontariat
  • VIE
  • VIA
  • Volontariat à l'étranger
Le volontariat international : VIE et VIA

Être volontaire international en entreprise (VIE) ou en administration (VIA), c’est partir en mission professionnelle à l’étranger en bénéficiant d’un statut public protecteur.

Destiné principalement aux étudiants, jeunes diplômés ou chômeurs, le volontariat international est une expérience professionnelle enrichissante. Véritable tremplin vers une carrière internationale, il débouche souvent sur une embauche !
 

Le volontariat international, c’est quoi ?

En entreprise (VIE), vous réalisez une mission commerciale, technique ou scientifique auprès d’une filiale d’une entreprise française implantée à l’étranger.

Dans l’administration (VIA), vous participez à l’action de la France dans le monde en matière de culture, environnement, aide humanitaire ou développement, dans une ambassade, un consulat, une mission économique française à l’étranger ou un service de coopération et d’action culturelle. Le VIA entre dans le cadre du service civique. www.service-civique.gouv.fr
 

Tous les métiers sont concernés

En VIE : finances, marketing, commerce international, comptabilité, mécanique, électronique, télécommunications, informatique, BTP, agronomie, tourisme, droit…

En VIA : animation culturelle, enseignement, veille économique, commerciale ou scientifique, informatique, sciences politiques, droit, recherche, médecine, hôtellerie-restauration…
 

Conditions d'acces

Vous devez avoir entre 18 et 28 ans, être français ou européen et en règle avec le service national de votre pays.

Vous devez jouir de vos droits civiques, avoir un casier judiciaire vierge, faire preuve d’esprit d’initiative et d’une forte motivation.

Une fois sélectionné, vous passez une visite médicale auprès d’un médecin agréé et effectuez les vaccinations nécessaires selon votre pays d’affectation.

Rémunération

Vous touchez une indemnité mensuelle : une partie fixe de 660 € + une partie variable, couverture sociale incluse. Très intéressante, elle est souvent comprise entre 1 100 et 3 000 €. Les frais de voyage et d’installation sont pris en charge.

Cette indemnité n’est pas imposable, sauf dans certains pays, auquel cas la structure d’accueil prend l’imposition à sa charge.

Vous êtes assuré 24h/24, en France et à l’étranger. L’assurance couvre les frais médicaux et chirurgicaux, l’assistance rapatriement et la responsabilité civile.
 

Durée

La durée d’une mission de VIE ou VIA est de 6 à 24 mois. Vous l’accomplissez auprès d’un seul organisme et pouvez la prolonger une fois dans la limite des 24 mois.

C’est une activité à temps plein, incompatible avec d’autres activités rémunérées. Vous avez droit à 2,5 jours de congés par mois.

Si vous voulez interrompre votre mission, un préavis de 3 mois est nécessaire, à condition de justifier d’une activité professionnelle.
 

Préparer son départ et son retour

Avant votre départ : vous êtes convoqué à une réunion d’information par votre organisme gestionnaire, UbiFrance, la Direction générale du Travail ou le ministère des Affaires étrangères. Votre passeport doit être valide et vos vaccins à jour. Prévenez les organismes sociaux et fiscaux de votre départ. Généralement, c’est à vous de trouver votre logement sur place.

À votre retour : vous remettez un certificat médical et un rapport de fin de mission à votre organisme gestionnaire pour obtenir votre certificat de volontariat international. Il est nécessaire pour retrouver vos droits à la sécurité sociale et valider votre mission au titre du régime de retraite.

Trouver une mission
Consultez des offres de mission sur le site du Civiweb (Centre d’information sur le volontariat international).

Marine Ilario © CIDJ
Article mis à jour le 03/07/2018 / créé le 17-11-2011