• actualité

Rentrée 2018 : la CVEC, préalable indispensable pour s’inscrire dans l’enseignement supérieur

  • Après le bac
  • Inscriptions rentrée
Rentrée 2018 : la CVEC, préalable indispensable pour s’inscrire dans l’enseignement supérieur

Nouveauté cette année, pour s’inscrire en formation initiale dans un établissement d’enseignement supérieur (Université, CPGE, …) vous devez justifier du paiement de la contribution vie étudiante et campus

En 2018, en plus des frais d’inscription dans l’enseignement supérieur, vous devez impérativement payer la CVEC (contribution vie étudiante et campus). Sans l’attestation d’acquittement que vous recevez une fois le paiement effectué, vous ne pouvez pas vous inscrire. Cette contribution concerne tous les étudiants, quel que soit leur niveau d’étude, à partir du moment où il s’agit d’une inscription en formation initiale dans un établissement d’enseignement supérieur.

Collectée par les Crous et d’un montant de 90 €, la CVEC a pour objectif le développement de certains services des universités : l'accompagnement social, l’accès à la santé, les projets d’associations étudiantes, l’accès à des manifestations culturelles, …

Exonéré ou pas, faites la démarche

Selon les cas, certains étudiants ne sont pas concernés par le paiement de cette contribution. Vous serez exonéré si vous êtes boursiers (sont comprises uniquement les bourses sur critères sociaux gérées par le Crous et les bourses versées par les régions), si vous êtes étudiant réfugié, si vous bénéficiez de la protection subsidiaire, ou encore si vous êtes enregistré en qualité de demandeurs d’asile avec le droit de se maintenir sur le territoire.

Attention, si vous vous inscrivez dans un établissement d’enseignement supérieur et que vous rentrez dans le cas d’une exonération, cette dernière n’est pas automatique. Cela signifie que vous devez quand même effectuer la démarche sur cvec.etudiant.gouv.fr. A la fin, vous recevrez une attestation d’acquittement, indispensable pour vous inscrire.

Si vous êtes inscrit en lycée (par exemple en BTS) ou si vous êtes inscrit en formation continue vous n'êtes pas concerné par cette contribution. Pourquoi ? Parce que vous n'êtes pas inscrit dans un établissement d’enseignement supérieur. Dans ce cas vous n’avez aucune démarche à entreprendre.

Vers la fin de la sécurité sociale étudiante…

La mise en place de la contribution vie étudiante et campus coïncide avec la fin de la sécurité sociale étudiante. Si vous vous inscrivez dans l’enseignement supérieur pour la première fois vous conservez le régime de sécurité sociale dans lequel vous étiez jusqu’à présent. Si vous êtes déjà étudiant dans l’enseignement supérieur, vous conservez votre sécurité sociale étudiante mais vous ne payez aucune cotisation. Le régime de sécurité sociale étudiante disparaîtra complètement le 31 août 2019.

Lorsque vous vous inscrivez dans l’enseignement supérieur, vous devez donc payer la CVEC et les frais de scolarité, sauf si vous êtes boursiers. A l'inverse vous ne payez plus de sécurité sociale étudiante ni de frais de médecine préventive (compris dans la CVEC).

 

L’info en + : Les frais de scolarité du cursus LMD (licence-master-doctorat) baissent en 2018. Ils passent de 184 à 170 € en licence, de 256 à 243 € en master et de 391 à 380 € en doctorat.

Marine Ilario © CIDJ - 01/08/2018

Crédit photo : The climate reality project - Unsplash