• actualité

Etudiants : combien vous coûtera la rentrée 2018 ?

  • Etudes supérieures
  • Consommation - Argent
étudiants devant un ordinateur

La rentrée approche et avec elle, son lot de dépenses : inscription, logement, carte de transport… Le coût des études sera-t-il plus élevé cette année ? Les syndicats étudiants ne sont pas du même avis. Selon la Fage, la baisse des frais d’inscription à l'université et la fin de la sécurité sociale étudiante devraient alléger la facture. A l'inverse, l’Unef s'inquiète de l’augmentation du prix des loyers et des transports. 

Pour la Fage, le coût global de la rentrée est estimé à 2 240 euros par personne en moyenne, soit une baisse de 6,79% par rapport à l'année dernière. Une diminution qui s'explique par la baisse des frais d'inscription, passant de 184 à 170 euros pour une année de Licence, mais surtout par la fin de la sécurité sociale étudiante.

En effet si cette année les étudiants (hormis les boursiers) devront régler 90 euros de contribution de vie étudiante et de campus (CVEC) pour s’inscrire dans l’enseignement supérieur ils seront en revanche désormais rattachés gratuitement au régime générale de sécurité sociale et n'auront plus à débourser les 217 euros jusque-là demandés. 

Une économie qui ne profite cependant pas à tous rappelle l'Unef dans son rapport annuel. En effet, les étudiants de moins de 20 ans n'avaient pas à payer cette cotisation puisqu'ils dépendaient du régime de leurs parents.

Loyers et transports toujours plus chers

Quant à la baisse des frais d’inscription, celle-ci ne concerne que l’université. Certaines filières voient leurs frais d’inscription augmenter très fortement, c’est le cas des formations sanitaires et sociales ou de certaines écoles d’ingénieurs publiques, comme celle de Nancy, déplore Jimmy Losfeld le président de la FAGE au micro de Jean-Jacques Bourdin sur RMC ce lundi 27 août.

Pour l'Unef, la rentrée 2018 coûtera 1,31% plus cher que celle de l’année dernière, où elle enregistrait déjà une augmentation de 2,09%.  Une hausse induit notamment par l’augmentation des frais de logement et de transport.

Le loyer, premier poste de dépense des étudiants est en hausse dans 34 villes universitaires pointe du doigt l’Unef. A Nanterre, un étudiant devra débourser 706 euros/mois pour un studio soit une hausse de 4,90% par rapport à l'année précédente. Il faudra compter 511 euros/mois à Lyon (+2,85%), 384 euros au Havre (+3,07%) et 324 euros à Poitiers (+2,50%). 

Côté transport, si une poignée de villes comme Reims, Strasbourg, ou Brest ont développé des tarifs moins cher pour les étudiants ce poste de dépense pèse toujours autant dans le budget des étudiants et leur revient à près de 270 euros/an en moyenne.

Toujours selon les calculs de l'Unef, après déduction de l’ensemble des aides perçues (APL, bourses sur critères sociaux…) les étudiants devront débourser environ 838 euros à la fin du mois, soit près de 130 euros de plus que l'année dernière.
 

Laura El Feky © CIDJ
Actu mise à jour le 22/10/2018 / créée le 27-08-2018

Crédit photo : Unsplash