• actualité

Étudiants boursiers : avec le Pass'sport, plus d'excuse pour zapper le sport !

  • Bons plans
  • Sport
Étudiants boursiers : avec le Pass'sport, plus d'excuse pour zapper le sport !

50 euros. C’est la somme que les étudiants boursiers pourront percevoir pour financer une activité sportive sur l’année 2022-2023.

30 % des 16-25 ans ne pratiquant pas ou occasionnellement un sport évoquent un coût élevé dans une récente étude du Centre de recherche pour l'étude et l'observation des conditions de vie (Crédoc). C’est aussi votre cas ? Bonne nouvelle : le Pass’sport, une aide financière pour s’inscrire dans une structure sportive, est reconduit pour l’année 2022-2023.

Pass’sport : une aide de 50 euros

Mis en place en mai 2021 pour inciter les 6-17 ans à pratiquer un sport (et pour soutenir l’activité des fédérations et clubs sportifs dans un climat post-confinement), le Pass’sport est désormais étendu aux étudiants boursiers. D’un montant de 50 euros, cette aide permet de payer tout ou partie d’une inscription au sein de l’association sportive de votre choix.

Un coup de pouce bienvenu ! Le tarif d’une licence pouvant varier d’une vingtaine à une centaine d’euros selon les disciplines. En 2021, plus d’1 million de jeunes ont ainsi profité du dispositif. Vous pouvez consulter la liste des structures adhérentes ici.

Sur critères sociaux

Peuvent bénéficier du Pass'sport :

- les étudiants jusqu'à 28 ans, titulaires d'une bourse de l'enseignement supérieur sur critères sociaux, d’une aide annuelle des CROUS ou d’une bourse des conseils régionaux pour les formations sanitaires et sociales.

- les 16-30 ans percevant l’allocation aux adultes handicapés ;

- les 6-20 ans bénéficiaires de l’allocation d’éducation de l’enfant handicapé ;

- les élèves de 6 à 17 ans bénéficiant de l’allocation de rentrée scolaire.

D’autres bons plans pour faire du sport

Le Pass'sport ne couvrant pas nécessairement l'intégralité des frais engendrés par la pratique d'une activité (adhésion au club, licence, équipements...), il pourrait ne pas suffire. Sachez que ce ne sont pas les possibilités qui manquent pour vous dépenser sans vous ruiner. Pourquoi ne pas profiter du mobilier urbain (bancs, escaliers) pour travailler votre endurance et vos muscles ?

Renseignez-vous également auprès de votre école ou université pour connaître les infrastructures accessibles généralement à moindre coût. Enfin, votre commune organise peut-être des sessions gratuites l’été et même toute l’année, à l’image de Paris ou de Lyon ?

La rédaction © CIDJ
Actu mise à jour le 13-07-2022 / créée le 13-07-2022

Crédit photo : Unsplash

Vous pourriez être intéressé(e) par...