Les cités U et les résidences universitaires

  • Logement étudiant

Les Crous (centres régionaux des œuvres universitaires et scolaires) proposent des logements à des prix très intéressants pour les étudiants. Il existe différentes options : les chambres universitaires ou les résidences universitaires conventionnées.

Louer une chambre dans un Crous

Louer une chambre universitaire dans un Crous, c’est-à-dire une résidence universitaire plus communément appelée Cité U est sans aucun doute la solution la plus économique : comptez 200 € à 500 € par mois selon la ville et la taille de la chambre (avant les aides de la Caf). Ces chambres donnent droit à l'allocation logement social.

 

Louer dans une résidence étudiante conventionnée par le Crous

Deuxième solution, les résidences étudiantes conventionnées sont de véritables appartements, du studio au T3, avec kitchenette équipée et sanitaires individuels. Il s’agit en réalité de logement HLM. Le montant du loyer est plus élevé qu’une chambre en Cité U et le locataire est titulaire d’un contrat de location classique. Le loyer moyen pour un studio est de 400 € /mois (avant déduction de l’APL).

 

Comment faire une demande de logement dans un Crous ?

Pour obtenir un logement dans un CROUS, il faut impérativement avoir un dossier social étudiant (DSE) validé. Attention, seuls les étudiants qui répondent à certains critères de revenus y ont droit. Vous pouvez vérifier votre éligibilité simulateur.lescrous.fr

Cette demande doit être effectuée entre le 15 janvier et le 15 mai, par internet uniquement via le portail messervices.etudiant.gouv.fr

S'il reste des places disponibles, les étudiants non boursiers pourront également être admis en résidence universitaire.

Une fois votre demande validée, vous pouvez rechercher une chambre sur le site : trouverunlogement.lescrous.fr


Les résidences étudiantes privées

Les résidences étudiantes privées sont des logements récents, souvent meublés, du studio au T2, dans des résidences dotées de nombreux services : cafétéria, laverie, salle de sports, espace TV, parking, ménage… D’un bon niveau de confort et d’équipement, situées à proximité des écoles ou en centre-ville, elles constituent une bonne combinaison entre indépendance et vie étudiante.

Néanmoins ces résidences coûtent aussi cher qu'un studio dans le privé. Selon la ville, comptez de 300 à 700 € la chambre, hors charges. Vous devrez également payer des frais de dossier et une caution. Les locations peuvent se faire à tout moment de l’année, et même pour de courtes durées dans certaines d’entre elles.
Vous trouverez sur le site adele.org, la liste des résidences étudiantes partout en France.

Les maisons d’étudiants

Ces foyers s’adressent à une clientèle très ciblée (jeunes filles de moins de 22 ans, lycéens, élèves d’écoles techniques âgés de moins de 18 ans, étudiants en médecine ou classe prépa…). Ces foyers sont rarement mixtes. Les règlements intérieurs y sont plutôt stricts, en tout cas incompatibles avec une vie de noctambule ! Les tarifs dépendent de la ville et comprennent les repas. Vous pouvez bénéficier de l’ALS sur acceptation de votre dossier par la CAF.

Les maisons d’étudiants sont répertoriées par
l’Union nationale des maisons d’étudiants, qui gère plus de 6 000 chambres au sein de 65 résidences dans 24 villes de France.


 

 

Valérie François © CIDJ
Article mis à jour le 02/06/2021 / créé le 29-06-2011

Vous pourriez être intéressé(e) par...