https://www.cidj.com/

Officier de carrière

Synonymes : officier

  • Défense - Sécurité - Secours
L’officier est un décideur. Il maîtrise l’art du commandement au quotidien sur le territoire national, mais aussi à l’étranger où il peut être envoyé en mission lors d’une situation de crise.

Description métier

Les tâches d’un officier de carrière de l'armée de terre sont différentes selon que l’officier a en charge une unité de combat, occupe un poste dans un état-major ou une fonction administrative.

Ses responsabilités, ses capacités de décision et le nombre d’hommes et de femmes placés sous son commandement direct dépendent aussi, évidemment, de son grade.

En effet, la carrière de l’officier est évolutive. S’il ne quitte pas l’armée, elle peut se composer de six grades : lieutenant, capitaine, commandant, lieutenant-colonel, colonel, général de brigade. Des fonctions diverses et de haut niveau constituent son parcours professionnel.
`
Au quotidien, il est au service du régiment. Il entraîne et instruit la troupe qui lui est confiée. À la suite du rassemblement, il participe à la tête de son unité à l’entraînement et aux manœuvres avec l’utilisation, selon sa spécialité, de tout le matériel technique nécessaire : engins de tir, matériel roulant, véhicules blindés, chars, radars, outils de communication radio, etc.

L’officier de carrière, est susceptible de recevoir des ordres de missions opérationnelles hors de métropole (opération extérieure ou OPEX). Dès lors, il prend la direction de troupes d’importances variables selon son grade. Une OPEX dure le plus souvent entre quatre et six mois.

L’officier assure la disponibilité immédiate de son unité et sa cohésion sans faille pour pouvoir faire face à tout type de situation entrant dans le cadre de la mission définie par ses supérieurs. En cette circonstance, la notion d’horaires de travail n’existe pas et l’existence de permissions fort aléatoire.

Études / Formation pour devenir Officier de carrière

Les officiers de carrière sont essentiellement formés à l’École spéciale militaire de Saint-Cyr située à Coëtquidan en Bretagne.

Trois filières de recrutement permettent d'intégrer l'ESM de Saint-Cyr :

  • concours CPGE, bac + 3, moins de 22 ans. concours "sciences" www.scei-concours.org, concours "lettres, sciences économiques
  • et sociales"  www.concours-bce.com ;
  • concours sur titres (OST) master, moins de 25 ans,présélection + épreuves;
  • sur dossier d'élèves-officiers en formation initiale en Allemagne (EOFIA), au niveau bac, entre 17 et 19 ans (bilingue).


A noter : les officiers sous contrat (OSC) sont des diplômés de l'enseignement supérieur (bac+3 minimum) âgés de moins de 29 ans et recrutés sur épreuves de sélection. engagés pour une durée de 5 ans renouvelables.

A savoir : les officiers du corps technique et administratif (OCTA) exercent dans de nombreux corps d'armée (terre, air, marine, DGA, services des essences, service de santé ...).

Salaires

Un officier est payé en fonction de son grade. Hors prime, pour un officier sans enfant, et en salaire net mensuel on peut avancer les chiffres suivants au premier échelon de chaque grade :

  • lieutenant : 1 900 €,
  • capitaine : 2 100 €,
  • commandant : 2 500 €,
  • lieutenant-colonel : 3 000 €,
  • général de brigade : 5 100 €.

S’il accomplit des missions à l’étranger un officier touche des compensations financières.

Evolutions de carrière

S’il fait une carrière militaire complète, un jeune officier peut franchir toutes les étapes en termes de grades : de lieutenant à général.

Aux termes de ses engagements il peut quitter l’armée et se reconvertir dans le civil en mettant à profit les savoirs faire techniques ou humains acquis au cours de sa vie militaire.


Crédit photo : Unsplash

Vous pourriez être intéressé(e) par...