https://www.cidj.com/

Ingénieur / ingénieure unité de valorisation énergétique

Synonymes : ingénieur optimisation UVE, ingénieur procédés UVE

  • Energie
  • Environnement – Eau – Déchets - Propreté
Les ingénieurs unité de valorisation énergétique (UVE) conduisent des projets d’optimisation de la performance énergétique sur des unités d’incinération de déchets.

Description métier

Les incinérateurs de déchets ménagers ne servent pas seulement à éliminer les déchets. La plupart d’entre eux permettent en parallèle de les valoriser et de produire de l’électricité ou d’alimenter un réseau de chaleur, d’eau chaude. C’est ce que l’on appelle l’économie circulaire. 

La mission de l’ingénieur UVE est d’assurer le suivi et la gestion optimale de ces unités de façon à produire le plus d’énergie possible à un moindre coût tout en respectant les normes environnementales.

A partir du suivi des paramètres de production et de fonctionnement, l’ingénieur ou ingénieure UVE propose des axes d’amélioration : optimisation des réglages, des différents process (production électrique, combustion, rejets) ou de la fréquence des arrêts techniques. Il peut s’agir d’installer un turboalternateur plus puissant pour augmenter la production d’électricité, de réduire les émissions de poussière, d’adapter l’UVE en période de pic de pollution, d’améliorer le traitement des fumées… 

L’ingénieur UVE est également en charge de l’informatique industrielle, de la mise en œuvre de la maintenance corrective et préventive, des rapports mensuels et annuels de suivi et d’analyse du process.

Il participe également à l'étude et à la mise en route de nouvelles installations. 

Les ingénieurs UVE sont employés le plus souvent par les entreprises spécialisées dans le traitement des déchets (responsable d’exploitation de site de traitement des déchets, ingénieur optimisation UVE, responsable projets UVE)

Ils peuvent également exercer dans les collectivités territoriales, auprès des concepteurs et concepteur d’UVE ou dans des cabinets de conseils en énergie. 

Le métier implique des connaissances techniques, environnementales et réglementaires et la maîtrise de l’anglais. Selon les profils de poste, des compétences en gestion de projet sont également souhaitées. 

Études / Formation pour devenir Ingénieur / ingénieure unité de valorisation énergétique

Diplôme d’ingénieur ou master avec spécialisation en génie des procédés, en génie chimique, énergie.
Exemples de formations : 

Niveau bac + 5 

  • Diplôme d’ingénieur en chimie, génie des procédés environnementaux, gestion de l'environnement  :  Ensic, Insa Rouen, Insa Toulouse, écoles nationales supérieures de chimie, ENSIL-ENSCI, SIGMA...
  • Master STPE - sciences de la terre et des planètes, environnement.
    Différents parcours : EcoGED - conception et gestion des déchets (Université de Cergy)
  • Master ville et environnements urbains
    Différents parcours : management ingénierie des déchets et économie circulaire (université du Mans)
  • Master génie des procédés et des bio-procédés 
  • Master énergie
  • Master énergétique thermique


Plus de détails sur les masters : www.trouvermonmaster.gouv.fr

Niveau bac + 6 et > 

  • Mastère spécialisé GEDE - gestion, traitement et valorisation des déchets (ENGEES, Ecole des mines de Nancy, Ecole nationale supérieure de géologie)

Salaires

A partir de 2 700 € brut mensuels.

Evolutions de carrière

Possibilité d’évoluer vers des postes de responsable d’unité d’incinération, de chef de projets d’optimisation d’UVE.


Crédit photo : Suez

Vous pourriez être intéressé(e) par...