• publiredactionnel

Quels sont les débouchés d’une formation en développement durable ?

Quels débouchés pour une formation en développement durable ?

Vous souhaitez travailler dans le développement durable ? Ou vous envisagez des études dans ce domaine, car vous êtes intéressé par les enjeux environnementaux de demain ? Découvrez les opportunités professionnelles qui s’offrent à vous. Quels sont les débouchés pour une formation en développement durable ?

Voici la liste de ces métiers d’avenir.

  • Chargé d’achats responsables ;
  • Chargé de mission RSE ;
  • Chargé de communication en développement durable ;
  • Chef de projet Green marketing et développement durable ;
  • Responsable commercial en développement durable ;
  • Consultant en développement durable ;
  • Entrepreneur social ;
  • Chef de projet marketing ;
  • Auditeur financier.

Chargé d’achats responsables

En suivant une formation développement durable, vous pouvez vous diriger vers un large panel de professions. La responsabilité sociale des entreprises (RSE) vise à intégrer les préoccupations sociales et environnementales à l’entreprise. Cette démarche volontaire est définie par la norme ISO 26000. Ainsi, le chargé d’achats responsables intervient dans cette perspective tout en contribuant à l'amélioration des performances économiques de la société.

Son rôle est de définir une politique d’achats de l’entreprise de façon qualitative. Elle doit aussi être en accord avec les réglementations, les critères et normes en vigueur. Le chargé d’achats responsables doit effectuer une veille en ce sens. Son rôle est de conseiller et de faire évoluer les pratiques en matière d’achats. Ces derniers favoriseront la protection de l’environnement et le progrès social. Il recherchera également les meilleurs fournisseurs et une optimisation des coûts.

Chargé de mission RSE

Le chargé de mission RSE, fait d’abord un état des lieux des pratiques de l’entreprise sous forme d’audit. Il définit ensuite la stratégie RSE. Pour cela, il doit élaborer la politique de développement durable de l’entreprise. Après avoir cerné les problématiques liées à l’environnement au sein de cette dernière, il va fixer des objectifs. Puis, il pilote le projet en conformité avec les normes et réglementations.

Chargé de communication en développement durable

Son rôle est de communiquer sur les actions mises en œuvre par l’entreprise dans le cadre de la RSE. Il va donc créer du contenu et l’adapter pour mettre en valeur la stratégie de l’entreprise en termes de développement durable. Il peut s’agir de communication externe à l’entreprise, tournée vers le public, les clients et les fournisseurs. Cela peut aussi être une communication interne à l’entreprise. Il doit donc imaginer des supports de communication adaptés.

Chef de projet green marketing et eco-design

L’eco-design est un concept dans lequel on intègre des matières durables dès la conception du produit. Celui-ci est pensé de manière globale pour optimiser son cycle de vie. Il est conçu pour produire le moins de déchets possible. La du chef de projet green marketing et eco-design est d’aider à la conception de projets ou de produits qui s’insèrent dans cette dynamique. Il a des compétences en business développement et en communication responsable.

Responsable commercial en développement durable

En tant que responsable commercial en développement durable, il faut développer et gérer un portefeuille client et piloter l’équipe commerciale. Le volet environnemental est à décliner selon l’entreprise. En effet, il s’agit ici de la vente de services ou produits en lien avec la question environnementale. Quelques exemples de domaines concernés : la réduction des déchets, la dépollution, le recyclage, les énergies propres, etc. Le rôle du responsable commercial en développement durable est aussi de vérifier que la gestion de l’entreprise est durable.

Chef de projet en efficacité énergétique

La mission du chef de projet en efficacité énergétique est d’optimiser la consommation énergétique de l’entreprise. Il applique la réglementation thermique. Il procède à des audits de consommation énergétique et de consommation de CO2 et coordonne des experts. Grâce à une étude des coûts, il propose des axes d’amélioration et en fait le suivi. Il mène également des actions de communication et de sensibilisation dans ce domaine.

Consultant en développement durable

Améliorer leur bilan environnemental est l’une des préoccupations actuelles des entreprises. Dans cette optique, le consultant en développement durable dresse un constat, avant de proposer des axes d’amélioration. Ces derniers doivent être en accord avec les contraintes économiques de l’entreprise. Le consultant conçoit des supports pédagogiques de sensibilisation. Les employeurs potentiels du consultant en développement durable appartiennent souvent au secteur du tourisme ou de l’urbanisme.

Entrepreneur Social

L’entrepreneur social prend en charge les problématiques environnementales et sociales de l’entreprise. Il porte un projet économique, mais participe aussi à la formation des managers dans ses domaines d’expertise. Ainsi, il aide l’entreprise à définir des objectifs en améliorant son impact sociétal et environnemental. L’entrepreneur social va donc gérer les financements tout autant que coordonner les actions commerciales et de communication.

Chef de projet webmarketing

Le chef de projet webmarketing élabore la stratégie digitale de l’entreprise. Puis, il participe à sa mise en œuvre et à son suivi. Cela comprend un projet ou une refonte de site internet, la stratégie social média, la publicité en ligne, etc. Le chef de projet webmarketing établit un cahier des charges pour structurer la stratégie de communication de l’entreprise. Il coordonne une équipe d’experts dans ces différents domaines et définit les indicateurs à suivre.

De nombreuses entreprises cherchent aujourd’hui à élaborer une communication durable, il peut intervenir dans ce cadre. Il pourra aussi travailler dans une société qui œuvre pour l’environnement.

Auditeur financier

L’auditeur financier est chargé d’optimiser la gestion de l’entreprise en analysant sa comptabilité. Il établit des audits pour son employeur ou pour un cabinet indépendant. Son intervention peut être aussi exigée dans un cadre légal. Il vérifie l’éventuelle présence d’erreurs ou de malversations financières et étudie la concurrence. Il rédige un rapport qui pointe les erreurs ou comporte des recommandations.


Vous pourriez être intéressé(e) par...