http://www.cidj.com/

Ingénieur / Ingénieure d'étude et de développement

  • Mécanique - Maintenance
  • Industrie - Matériaux
L’ingénieur / l'ingénieure mécanicien d’études et de développement assure, dans le cadre de projets d’instrumentation scientifique, la conception d’ensembles mécaniques et le suivi de leur réalisation.

Description métier

L’ingénieur / l'ingénieure mécanicien d’étude et de développement réalise l’avant projet et la conception de la partie mécanique d’un ensemble instrumental.

Il effectue les calculs correspondants (cinématique, dynamique, statique…) et la recherche documentaire concernant les matériaux et les techniques à mettre en œuvre.

Il connaît les concepts et pratiques de la construction mécanique. Sa recherche est orientée vers l’amélioration des produits, la fabrication de produits nouveaux et la maîtrise de technologies nouvelles.

Il prépare les plans. Il maîtrise jusque dans leur mise en œuvre, les règles et techniques du dessin industriel. En lien avec le client ou le donneur d’ordre, il établit un cahier des charges.

Il travaille rarement seul. La plus souvent il dirige une équipe et doit avoir des aptitudes à communiquer, ainsi qu’une grande capacité d’adaptation.

Son outil de travail est de plus en plus la CAO (conception assistée par ordinateur) qui lui permet d’explorer le champ des solutions possibles. Il suit la fabrication et la construction des projets réalisés en interne ou en sous-traitance. Il contrôle la qualité des prestations, organise et rend compte des essais et de la mise au point.

Il rédige des notices et rapports techniques (documents, analyses, interfaces, montage et maintenance). Il gère les moyens matériels du bureau d’études et le budget associé à une étude. Il intervient comme conseiller technique. Il intègre et coordonne également les spécialités connexes à la mécanique.

Il doit, en outre, assurer la veille technologique sur les matériaux et les techniques de la construction mécanique. Il a une bonne connaissance de l’anglais et des bases de données.

Suivant les cas, l’ingénieur exerce dans les services et laboratoires de recherche, dans les bureaux d’études, dans les services de contrôle, ou bien encore dans la production ou les services d’essais.

Études / Formation pour devenir Ingénieur / Ingénieure d'étude et de développement

Il existe en France plus de 220 écoles d’ingénieurs. Certaines sont généralistes, dites « grandes écoles », et recrutent l’immense majorité de leurs étudiants à bac + 2 après une classe prépa.

D’autres sont spécifiquement orientées vers un secteur industriel ou autre, comme la mécanique : Cnam, Ensam, Enise, Enit, etc… Celles-ci recrutent aussi à bac + 2, mais également directement après un bac scientifique, dans un cycle préparatoire intégré à l’établissement. Le diplôme d’ingénieur est alors préparé en 5 ans après le bac.

Certaines écoles ménagent des possibilités d’entrées parallèles à des étudiants titulaires de diplômes universitaires ou technologiques compatibles (BTS, DUT, licences, masters pro ou de recherche).

À noter : toutes les écoles qui délivrent un titre d’ingénieur doivent être habilitées par la CTI (Commission des titres d’ingénieur).

Pour les écoles, voir la rubrique ci-dessous "Pour en savoir plus".

Par ailleurs, de la licence au master professionnel, de nombreuses universités de sciences et technologies délivrent des diplômes en mécanique industrielle. Consulter directement les sites des universités : www.orientation-pour-tous.fr rubrique SCUIOP

Salaires

Le salaire moyen mensuel brut d’un ingénieur d’études débutant varie entre 2 200 € et 2 800 €.

Evolutions de carrière

Dans un grand groupe industriel, l’ingénieur d’études et de développement peut devenir responsable de tout un département.


Crédit photo : Fotolia