http://www.cidj.com/

Educateur sportif / Educatrice sportive

Synonymes : animateur sportif

  • Sport - Animation
Judo, handball, natation, tennis de table… L’éducateur sportif enseigne contre rémunération sa discipline à des publics très variés, des jeunes surtout, mais aussi des adultes. Son activité va de la simple initiation à l’entraînement sportif de compétition selon le diplôme qu'il détient.

Description métier

Professeur de judo, éducateur rugby, prof d'équitation ou de tennis… “Éducateur sportif” est l'appellation générique donnée à tous ces professionnels du sport.

L'éducateur sportif enseigne et encadre une activité sportive en particulier. Ses tâches sont donc naturellement différentes selon la discipline enseignée.

Qu'il enseigne un sport à des jeunes pour le loisir ou en vue d'une compétition, à des adultes ou pour le 3ème age, en cours collectifs ou en cours individuels, l’éducateur sportif exerce essentiellement hors temps scolaire ou à des horaires adaptés à sa clientèle (fin de journée, week-end..). 

L'éducateur sportif peut exercer dans des structures privées (salles de sports, associations, clubs sportifs, centres ou villages vacances... ) ou des structures rattachées à la fonction publique territoriale. 

Pédagogie, patience, sens des responsabilités et réceptivité au groupe sont des qualités indispensables pour exercer ce métier.

Études / Formation pour devenir Educateur sportif / Educatrice sportive

Pour devenir éducateur sportif et être rémunéré pour cette activité, il faut obtenir un BPJEPS (brevet professionnel de la Jeunesse, de l'Éducation populaire et du Sport).

Le BPJEPS est un diplôme de niveau bac préparé au sein des Creps (centres de ressources, d'expertise et de performance sportives) ou au sein d'un CFA (centre de formation d'apprentis), dans le cadre d'un contrat d'apprentissage pour les 18-25 ans.

Activités nautiques, golf, pêche de loisir, activités équestres… Le BJPEPS éducateur sportif propose une vingtaine de mentions différentes. Renseignez-vous auprès des DRJSCS.

A noter pour certaines disciplines, le DEJEPS (diplôme d'Etat de la jeunesse, de l'éducation populaire et du sport) est parfois exigé pour fonctionner en plus grande autonomie comme par exemple pour l'enseignemment et la pratique de la plongée. 

Les fédérations sportives proposent également des brevets fédéraux pour l'enseignement de leur discipline. Attention, ces derniers ne permettent pas d'exercer contre rémunération. Leurs titulaires sont des bénévoles. 

Salaires

Environ le S.M.I.C pour un éducateur sportif débutant (BPJEPS) + indemnités.

Si l’éducateur sportif travaille pour une municipalité (accès sur concours), sa rémunération suit la grille indiciaire de la fonction publique territoriale (FPT). Mais, le plus souvent, il exerce au sein d’un club, d’une association, d’un comité d’entreprise ou d’un centre de vacances.

Dans une salle de sport privée, un éducateur sportif peut gagner jusqu’à 1 700 € brut par mois.

Evolutions de carrière

Un éducateur sportif peut évoluer vers des fonctions d'entraineur sportif ou de gestion et d’encadrement de haut niveau. Pour cela, il doit passer un DEJEPS (diplôme d'État de la Jeunesse, de l'Éducation populaire et du Sport) spécialité perfectionnement sportif ou le DESJEPS (diplôme d'État supérieur) spécialité performance sportive. Ce dernier diplôme permet notamment de devenir directeur de projet, de structure ou directeur sportif dans une grande association.


Crédit photo : Herve Hamon ms

Vous pourriez être intéressé(e) par...