http://www.cidj.com/

Consultant SEO

Synonymes : chargé de référencement web, consultant search engine, référenceur SEM /SEO/SMO, responsable référencement, responsable SEM, responsable SMO

  • Numérique - Multimédia - Audiovisuel
Le consultant SEO est chargé d’optimiser la visibilité et la notoriété d’un site pour en augmenter l’audience. Objectif : faire apparaître le site dans la première page des moteurs de recherche ou des annuaires, la seule vraiment visitée.

Description métier

Le consultant SEO est un professionnel de l’e-marketing. Sa spécialité : positionner au mieux un site web sur les moteurs de recherche.

L’audience d’un site web dépend en effet de la qualité de son référencement ; en tête de liste quand l’internaute tape ses mots-clés.

Ce classement est calculé et organisé selon une stratégie d’acquisition de référencement : audit du site, analyse des  facteurs bloquants, identification des cibles du site et des concurrents, sélection d’une liste de mots-clés, création de pages spéciales…

Il met en œuvre un suivi de l’évolution du site car les mots-clés évoluent avec la mode et l’actualité.

Le consultant en réferencement peut travailler en référencement naturel (SEO - Search Engine Optimization) dans les moteurs de recherche, en achat de mots-clés (SEM-Search Engine Marketing) et/ou sur les réseaux sociaux (SMO - Social Media Optimization).

Sa mission se termine avec une évaluation du retour sur investissement.

Le consultant SEO peut exercer dans une agence web, en tant qu’indépendant ou directement chez le client.

Le référenceur web a des compétences en informatique, marketing, commerce et communication.

Ce poste est souvent occupé par d’anciens webmasters.

Études / Formation pour devenir Consultant SEO

Les formations spécifiques en référencement ne sont pas encore très nombreuses. Cependant de bac à bac + 5, des diplômes, notamment dans le web et le multimédia, le marketing, vente et informatique,  peuvent conduire au métier. Exemples de formations : 

niveau bac

  • Référencement et community management (Com'art),

niveau bac + 2

  • DUT MMI - métiers du multimédia et de l'internet,

niveau bac +3

  • bachelor : métier du web (EEMI), web (Supdeweb),
  • licence professionnelle E commerce et marketing numérique.
    Différents parcours : E-business (Lyon 1) ; E-commerçant (La Rochelle) ; Communication digitale (Lyon 3), E marketing et acquisition de trafic naturel et payant (IUT Mulhouse) ; gestionnaire de projets (Bordeaux) ; gestion de la relation client et e-commerce (Damigny et Metz)  

niveau bac + 5

  • marketing des technologies innovantes Toulouse 1 ; communication et multimédia Paris 2 ; Communication Option Médias et numérique Celsa ; économie et conseil en TIC et e-business Rennes ; marketing et technologies de l'information et de la communication Angers ; e-achat et marchés Besançon, 
  • MBA en marketing digital (ESLSCA, Inseec Business School)

    plus de détails sur les masters : http://www.trouvermonmaster.gouv.fr

niveau bac + 6

  • mastère spécialisé (bac + 6) : MS marketing digital télécom-école management ; MS manager de la communication numérique IIM ; MS marketing HEC, manager marketing direct et commerce électronique. 

Salaires

La rémunération d'un référenceur varie selon le secteur d'activité et la taille de l'entreprise. Débutant, il démarre sa carrière avec un salaire  mensuel de 1 800 € environ. Et peut aller jusqu’à 3 000 € pour un confirmé.

Evolutions de carrière

Le développement de l’e-commerce a fait sortir les référenceurs de leurs agences. Désormais plus visibles au sein des entreprises qui créent des postes pour les recevoir, ils restent souvent free-lance quand ils sont experts.

Les postes de web marketer ou de consultant sont des évolutions possibles tout comme les postes de responsable grands comptes... 
 


Crédit photo : Benjamin Dada - Unsplash

Vous pourriez être intéressé(e) par...