http://www.cidj.com/

Agent / Agente de maintenance du bâtiment

Synonymes : agent de maintenance des bâtiments et des locaux, technicien de maintenance des bâtiments

  • Bâtiment - Travaux publics
« Spécialiste polyvalent », l’agent/l'agente de maintenance du bâtiment intervient pour maintenir en état des bâtiments d’entreprise ou de collectivité. Électricité, plomberie, vitrerie… Il/elle effectue des travaux courants de rénovation et d’aménagement intérieur.

Description métier

L’agent / l'agente de maintenance du bâtiment n’est pas un artisan : il est employé par l’État, une collectivité territoriale, une entreprise industrielle ou de service (grande surface, hôpital, équipement touristique, bureaux…) pour entretenir des bâtiments et/ou des installations.

Il recense les équipements faisant l’objet d’une réglementation (ascenseurs, extincteurs, escalators…) et leurs consignes de maintenance.

Il identifie les risques liés aux outillages utilisés, veille aux équipements de protection, puis procède à des essais de fonctionnement des équipements électriques, téléphoniques, éclairages, équipements de cuisine, d’hygiène…

En cas de panne, il détermine les travaux qu’il peut effectuer lui-même et ceux pour lesquels il devra faire appel à un intervenant spécialisé.

L’agent de maintenance peut donc « faire ou faire faire », mais c’est toujours lui, en revanche, qui gère le magasin des pièces détachées et des équipements courants. Il doit éviter toute rupture de stock.

Si une entreprise extérieure intervient, l’agent de maintenance du bâtiment suit attentivement les travaux. Il vérifie que les équipements réparés fonctionnent normalement. Il constitue enfin un dossier de maintenance qui fait le bilan des interventions effectuées et rend compte à son chef de service.

Selon l’importance de la structure, l’agent de maintenance travaille seul ou au sein d’une équipe. Dans ce dernier cas, il peut être spécialisé (menuiserie, plomberie, électricité…). S’il est seul, une certaine polyvalence s’impose.

Des astreintes sont possibles le week-end, dans la mesure où certains travaux ne peuvent être entrepris qu’en absence des occupants des locaux.

Études / Formation pour devenir Agent / Agente de maintenance du bâtiment

Transversales à plusieurs domaines, quelques formations concernent le bâtiment et se concrétisent par des CAP dans des secteurs comme l’électricité, la plomberie, la climatisation ou le chauffage.

Les diplômes les plus directement dédiés à la maintenance sont les suivants :

niveau CAP

  • CAP MBC - maintenance de bâtiments de collectivités,
  • CAP préparation et réalisation d'ouvrages électriques,
  • CAP monteur en installations sanitaires (ex CAP installateur sanitaire),
  • CAP monteur en installations thermiques (ex CAP installateur thermique),

niveau bac pro 

  • Bac pro TMSEC - technicien de maintenance des systèmes énergétiques et climatiques,
  • Bac pro TISEC - technicien en installation des systèmes énergétiques et climatiques,
  • Bac pro MEI - maintenance des équipements industriels,
  • Bac pro aménagement et finition du bâtiment,
  • Bac pro MELEC - métiers de l'électricité et de ses environnements, 
  • MC (mention complémentaire) maintenance en équipement technique individuel.

A noter, l'Afpa propose une formation d'agent d'entretien du  bâtiment. 

Pour travailler dans la fonction publique :

  • intégration directe, sans concours, dans le grade d’agent d’entretien,
  • concours d’agent technique et d’agent technique qualifié. 

Salaires

Le S.M.I.C. pour un débutant ; de 1 600 € à 2 000 € pour un professionnel confirmé.

Evolutions de carrière

Un agent de maintenance peut acquérir des responsabilités d’organisation en tant que responsable de l’entretien dans son entreprise, ou bien mettre en valeur son expérience pour changer d’entreprise.

L’acquisition d’une spécialité (installations thermiques, frigorifiques ou climatiques, par exemple) peut être plus intéressante qu’une activité de généraliste.


Crédit photo : Viesturs Kalvans - Fotolia

Vous pourriez être intéressé(e) par...