Pourquoi pas trouver un job à l’étranger ?

  • Jobs étudiants
Pourquoi pas trouver un job à l’étranger ?

Avoir une expérience de travail, enrichir son CV, pratiquer une autre langue, s’ouvrir à une autre culture… Quelles que soient vos raisons pour partir, le mieux est de choisir le pays en fonction de vos compétences linguistiques et des opportunités pour trouver un job.

Avant de vous lancer dans la recherche d’un job à l’étranger, souvenez-vous que les jobs d’été sont souvent des postes peu qualifiés et en général peu rémunérés. Les employeurs préfèrent recruter des personnes qui font toute la saison (3 mois consécutifs) et il est nécessaire de prévoir un budget pour le logement !

Comment chercher ?

Quels que soient votre projet et le pays choisi, commencez vos démarches très tôt (au moins 6 mois à l'avance) car certaines formalités peuvent demander un long délai.

Pour trouver un job, faites d’abord le point sur vos expériences et qualifications, et informez-vous sur le pays d’accueil, la situation locale du marché de l’emploi.

Évaluez vos compétences en langues et adaptez votre CV aux habitudes du pays. Pour l’Europe, il existe un modèle de CV, le CV Europass, et le Passeport de langues.

Trouver des offres en ligne

Vous trouverez auprès du Pôle emploi international et du réseau Eures des conseillers, des offres et de la documentation.

Pour trouver un job étudiant, consultez notre rubrique Offres de jobs. Des entreprises y déposent quotidiennement leurs offres.

Formalités administratives

Si vous cherchez un job dans l’Union européenne, une carte d’identité ou un passeport suffit si vous êtes ressortissant européen.

Si vous cherchez un job hors Union européenne, il faut présenter un passeport valide et un visa de travail, plus ou moins facile à obtenir (prévoir un délai).

Bon à savoir : pour l’Australie, le Japon, la Nouvelle-Zélande, le Canada et la Corée du Sud, le Visa Vacances Travail simplifie les démarches.

Concernant la protection sociale, elle varie en fonction de votre statut et des pays. Pour obtenir la Carte européenne d’assurance-maladie, contactez votre centre de sécurité sociale. Pour les vaccinations, chaque pays a sa réglementation : renseignez-vous au moins 3 mois avant votre départ !

www.ameli.fr rubrique Droits et démarches / À l'étranger
www.cfe.fr (Caisse des Français de l’étranger)

Quelques pistes pour trouver un job

L’hôtellerie-restauration est sans doute le secteur où les jobs sont les plus faciles à trouver, surtout sans expérience.

Fruits et légumes au Royaume-Uni et en Australie, cueillette de fraises au Canada, récolte de maïs, salade et oignons au Danemark… Les travaux agricoles demandent des bras en permanence, mais attention : c’est un travail physique !

Pour des postes d’accompagnateur, d’hôte ou d’animateur dans le tourisme et l’animation, un bon niveau dans la langue du pays, voire dans d’autres langues, peut être exigé.

Enfin, vous pouvez devenir jeune fille ou jeune homme au pair. Le principe ? Une famille vous accueille pour 6 mois ou 1 an (2-3 mois pendant les vacances d’été, 12 mois minimum aux États-Unis), en contrepartie de tâches ménagères et d’une garde d’enfant. Vous êtes nourri, logé et vous recevez de l’argent de poche.

Si vous n’avez pas trouvé de job…

Pas de panique : participer à un chantier de jeunes bénévoles peut être une alternative. Vous êtes nourri, logé et vous participez à une vie communautaire en échange d’un travail. Une participation est demandée et le voyage est à votre charge.
 

CIDJ © CIDJ - 19/06/2018

Laisser un commentaire