• actualité

Pouvoir d’achat étudiant : de nouvelles aides annoncées pour la rentrée 2022

  • Etudes supérieures
  • Rentrée
Pouvoir d’achat étudiant : de nouvelles aides annoncées pour la rentrée 2022

Aide exceptionnelle de 100 euros, augmentation de 4 % des bourses sur critères sociaux et prolongation du repas à 1 euro, la rentrée 2022 sera marquée par des efforts pour améliorer le pouvoir d’achat des étudiants. Voici le détail des mesures.

En cette période d’inflation, et après plusieurs vagues de COVID, le gouvernement annonce des mesures visant à améliorer le quotidien des étudiants, et ce, dans le cadre du projet de loi Pouvoir d’achat. Ce texte, soumis le 14 juillet aux votes des députés de l’Assemblée nationale, prévoit plusieurs aides applicables dès la rentrée scolaire 2022.

La reconduction d’une aide pour les repas

C’était en septembre 2020 que le gouvernement mettait en place le ticket U à 1 euro pour aider les étudiants boursiers. Crise de COVID oblige, le dispositif avait été rapidement élargi à tous les étudiants avant d’être limité, à nouveau, aux seuls boursiers en juillet 2022. Dans le projet de loi Pouvoir d’achat, il est prévu de prolonger le ticket U à prix modique pour toute l’année universitaire 2022-2023 et pour tous les étudiants boursiers et identifiés comme précaires par le Centre national des œuvres universitaires et scolaires (CNOUS). Rappelons que le tarif ordinaire s’élève à 3,3 euros par repas.

La revalorisation des bourses sur critères sociaux

Toujours au rayon des mesures d’urgence figure la révision à la hausse du montant des bourses étudiantes sur critères sociaux. À compter de septembre 2022, cette revalorisation de 4 % est à distinguer des ambitions du Président de la République en matière de réforme du système des bourses comme des APL. En avril 2022, le candidat à sa succession déclarait vouloir améliorer un système trop compliqué qui ne résout pas la situation de 40 % des jeunes ne vivant plus chez leurs parents et se trouvant sous le seuil de pauvreté. S’il n’a jamais été question de suivre la proposition portée par LFI de garantir un revenu d’autonomie pour les jeunes détachés du foyer fiscal parental, la Première ministre Élisabeth Borne a néanmoins confirmé la volonté gouvernementale d’agir en faveur de la jeunesse. Dans son discours de politique générale, elle déclarait le 6 juillet 2022 que « nous améliorerons les conditions de vie et d’étude de nos jeunes. Et nous renforcerons l’égalité d’accès et de réussite, en particulier dans le premier cycle universitaire et simplifierons le système de bourses étudiantes. »

L’extension de l’aide exceptionnelle de rentrée

En attendant, l’aide exceptionnelle accordée aux faibles revenus pour la rentrée va, là aussi, se voir étendue aux étudiants précaires. Les boursiers, les bénéficiaires d’une aide annuelle du CNOUS, les étudiants disposant d’aides personnalisées au logement obtiendront une aide de 100 euros. À noter que pour les étudiants parents, le montant sera augmenté de 50 euros supplémentaires par enfant.

La rédaction © CIDJ
Actu mise à jour le 14-07-2022 / créée le 14-07-2022

Crédit photo : Nuthawut Somsuk - iStock

Vous pourriez être intéressé(e) par...