• actualité

Nettoyer son passé sur Internet en quelques clics, c’est possible

  • Bons plans
  • Prévention
Tu t'es vu quand tu as lu tes commentaires ?

Sans connaissances techniques approfondies, un petit logiciel gratuit suffit pour faire le ménage dans ses publications sociales. Histoire de cacher des posts que recruteurs ou professeurs ne sauraient voir…

Un post malheureux, des commentaires honteux, des rencontres que l’on voudrait oublier, une vidéo ridicule… Après plusieurs années passées à poster ses coups de cœur autant que ses coups de gueule vient le moment de l’urgence de faire le grand nettoyage. Un entretien d’embauche ou un concours d’admission, et c’est la panique. Comment faire disparaître rapidement un passé parfois encombrant, disséminé partout sur Internet, au gré des réseaux sociaux ?

Nettoyer son passé sur Internet : un seul logiciel pour tout désinfecter

TikTok, Instagram, LinkedIn, Facebook, Twitter, Discord, Reddit, Pinterest, Skype et une quantité d’autres services en ligne sont nettoyés en deux clics avec Redact. Disponible pour macOS, Windows (et Linux), ce logiciel se charge d’éliminer les posts bien incrustés, tout en conservant une importante liberté de paramétrage. Il suffit de préciser les dates concernées, les mots-clés visés ou de limiter son action à certains types de publications (commentaires, messages privés, photos, likes et même les « matchs » sur Tinder…). Une fois ces règles d’hygiène numérique établies, elles sont sauvegardées pour être déclenchées en fonction d’un calendrier à définir (tous les x mois ou x années). Rassurez-vous, avant de lancer le grand effacement, une fenêtre de prévisualisation permet d’identifier clairement ce qui va passer définitivement à la trappe.

Des réseaux sociaux utilisés pour travailler 

Et ça ne semble pas être du luxe que d’afficher un profil social bien sous tout rapport si on juge par l’usage qui est fait des réseaux sociaux par les moins de 25 ans. Selon un récent sondage, 40 % de cette génération Z passe entre 3 h et 5 h par jour sur ces plateformes numériques pour — par ordre de priorité — discuter avec des amis, se divertir et s’informer… notamment sur leur future orientation. En effet, près de 66 % des jeunes de 22 ans et 71 % des 24 ans utilisent les réseaux sociaux pour rechercher une formation en master dans l’enseignement supérieur. Idem pour dénicher un stage en entreprise ou une formation en alternance. LinkedIn caracole en tête des réseaux utiles, suivi par Instagram et Facebook. Autant dire qu’il vaut mieux soigner son e-réputation avant de prétendre à un poste, quel qu’il soit. À bon entendeur.

Redact est à télécharger ici

La rédaction © CIDJ
Actu mise à jour le 27-05-2022 / créée le 27-05-2022

Crédit photo : Jerzy Gorecki - Pixabay

Vous pourriez être intéressé(e) par...