https://www.cidj.com/

Polisseur / Polisseuse en micromécanique

Synonymes : polisseur en métaux, polisseur en optique

  • Matériaux - Industrie
Le polisseur ou la polisseuse en micromécanique réalise en atelier la finition de pièces mécaniques par polissage dans le but d’en supprimer les aspérités et les rugosités.

Description métier

Certaines pièces ou produits usinés (pour l’essentiel) ou fabriquées à la main sont soumises à des contraintes importantes en matière d’esthétique ou de caractéristiques pour répondre aux attentes du client (éléments d’horlogerie, accessoires du secteur du luxe, instrumentation biomédicale, prothèses…). C’est au polisseur en micromécanique qu’incombe ces ultimes opérations de finition

Après préparation des pièces à polir (lavage/dégraissage, protection, vérification des cotes… ), le polisseur en micromécanique prépare, règle et paramètre les matériels dont il a besoin (choix des abrasifs, préparation des posages sur les machines) puis procède au polissage des pièces. Il peut être amené à combiner des moyens manuels, mécaniques ou à commande numérique en fonction du type de matériau. Tout au long de ces opérations de polissage, l’ouvrier polisseur réalise des contrôles intermédiaires et visuels afin d’effectuer les retouches nécessaires jusqu’à l’obtention du rendu final. 

Au terme des opérations de polissage, il rend compte de son travail au responsable technique et procède au nettoyage de son poste de travail. 

Dans tous les cas, le travail demande beaucoup de précision et de minutie, de la concentration et de la rigueur et ce malgré la répétitivité des gestes. 

Le polisseur en micromécanique travaille selon les règles de sécurité précises dans le respect des délais impartis.

Études / Formation pour devenir Polisseur / Polisseuse en micromécanique

Si le métier peut être exercé sans formation particulière, la CQP polisseur en micromécanique constitue un atout incontestable. 

Salaires

Le polisseur en micromécanique émarge au SMIC.

Evolutions de carrière

Après quelques années d’expérience, le polisseur en micromécanique peut évoluer vers un poste de responsable technique


Crédit photo : Unsplash