http://www.cidj.com/

Physicien / Physicienne

Synonymes : chercheur en physique, ingénieur physicien

  • Sciences - Maths - Physique
Le physicien étudie la matière et l’énergie. Il peut être théoricien (astrophysique…) ou spécialiste de la physique appliquée (sciences des matériaux, nucléaire…). Tests, essais, mesures, analyses et interprétations sont les étapes de son travail.

Description métier

Le physicien étudie le comportement de la nature par des expériences et traduit ses observations par des modèles mathématiques. Il étudie la structure du monde matériel, de l’infiniment petit (atome) à l’infiniment grand (cosmos).

La recherche fondamentale en physique permet de développer une compréhension approfondie de la nature en mettant au jour les lois fondamentales (théorie) qui régissent les phénomènes naturels.

La physique expérimentale, elle, porte sur l’observation, la mesure, l’extrapolation, la conception et la réalisation d’expériences. Elle débouche sur des applications pratiques et innovantes dans des domaines variés : optique, électronique, thermique, mécanique, matériaux, fluides…

Selon l'orientation du physicien (recherche fondamentale ou physique expérimentale), le métier peut s'exercer dans un laboratoire de recherche publique, au sein d’une unité de recherche universitaire en tant qu'enseignant-chercheur ou dans une entreprise industrielle en tant qu'ingénieur de recherche ou de process.

Chef de projet en informatique ou en télécoms, radiophysicien à l’hôpital et énergéticien industriel sont des exemples de postes ouverts aux physiciens.

Capacité d’abstraction, aptitude au calcul, curiosité, persévérance et rigueur sont des qualités et des compétences essentielles pour exercer ce métier.

Études / Formation pour devenir Physicien / Physicienne

Pour devenir physicien, les études sont longues.

Dans le cursus universitaire, le doctorat (bac + 8) se prépare en 3 ans minimum après un master de recherche (bac + 5) dans une école doctorale. Le doctorant rédige une thèse sous la direction d’un directeur de thèse. Après la thèse, le jeune chercheur effectue souvent un postdoctorat (bac + 11) sous forme de CDD dans un institut ou une entreprise, en France ou à l’étranger. Il peut ensuite faire acte de candidature dans un établissement ou un labo de recherche.

Exemples de licences :

  • physique-chimie (Toulon, Nancy, Saint-Étienne...)
  • physique (UPMC, Paris Sud, Paris 7, Nantes, université de Bourgogne.. )
  • double licences : physique et chimie, mathématiques et physique (université Paris Sud)

Exemples de masters de physique :

  • physique des rayonnements, détecteurs, instrumentation et imagerie (Strasbourg),
  • physique et sciences des matériaux : Spécialité Photonique et Nanotechnologies, Spécialité Modélisation et simulation en mécanique, Spécialité Matériaux de structure, Spécialité Matériaux fonctionnels (Paris 13),
  • physique (université Paris Sud)

Exemples de magistère (cursus de 3 ans : bac + 2 à bac +5)

  • physique fondamentale (université Paris Sud)
  • physico chimie moléculaire (université Paris Sud)

En physique appliquée (matériaux, énergie, environnement, chimie, informatique…) les chercheurs sont souvent issus de grandes écoles d’ingénieurs : Mines ParisTech, Ecole Polytechnique… L’entrée se fait sur concours après 2 ans de classe préparatoire (MP, PC, PSI, PT). Les études durent 3 ans, avec possibilité de préparer un doctorat par la suite.

À noter : il existe trois écoles spécialisées en sciences physiques :

À savoir : pour devenir enseignant-chercheur, il faut, après le doctorat, voire le postdoctorat, passer le concours de maître de conférences dans une université.

Salaires

Environ 2 200 € brut par mois pour un jeune chercheur du CNRS.

Les rémunérations sont plus élevées dans les grandes entreprises.

Evolutions de carrière

Un physicien chercheur dans un EPST (établissement public à caractère scientifique et technologique) évolue selon la grille indiciaire de la fonction publique. Sur concours interne, avec de l'ancienneté et de la notoriété, il peut devenir directeur de recherche.

Un physicien ingénieur dans l'industrie peut se spécialiser : nucléaire, matériaux, télécoms, optique, acoustique, biomédical, voire banque/finance.


Crédit photo : Igor Mojzes - Fotolia

Vous pourriez être intéressé(e) par...