https://www.cidj.com/

Microbiologiste

  • Biologie - Chimie
Chercheur, médecin, le ou la microbiologiste est une scientifique qui étudie les micro-organismes vivants (virus, bactéries, champignons…). Il ou elle peut exercer dans de multiples secteurs d’activité.

Description métier

Le ou la microbiologiste étudie les organismes vivants microscopiques. Il ou elle mène essentiellement un travail d’analyse et d’expérimentation en laboratoire conditionné par le secteur dans lequel il exerce.

Il ou elle identifie et quantifie les micro-organismes, étudie leur fonctionnement et leur interaction entre eux et avec leur environnement, analyse leurs effets bénéfiques et/ou nocifs, développe des produits pour réduire leur nocivité, participe à des études cliniques, vérifie la qualité ou les normes de certains produits alimentaires, élabore à partir de ces derniers de nouveaux procédés industriels/produits/médicaments/vaccin.. Ses missions et projets sont donc très vastes.

Si l’observation et l’analyse est au cœur de ses missions, le ou la microbiologiste a aussi pour tâche de mettre en forme ses études et analyses et de publier les résultats de ses recherches. 

Le microbiologiste est généralement spécialisé dans un secteur d’activité. Il peut exercer dans la recherche publique, dans des labos R&D ou d’analyse dans une très grande variété de secteurs : santé, pharmacie, cosmétique, alimentation et agroalimentaire, restauration collective, microbiologie de l’environnement (eau, sol, air), microbiologie marine, biotechnologie industrielle (production de molécules), les services de contrôle sanitaire…

Il travaille généralement en équipe avec d’autres chercheurs, ingénieurs ou doctorants. Pour le seconder, il est assisté de techniciens en biologie ou en microbiologie.

Le ou la microbiologiste dispose de connaissances scientifiques et d’un savoir-faire pointu dans son domaine de compétences. Son travail nécessite rigueur, minutie et la maîtrise de l’anglais technique.

Études / Formation pour devenir Microbiologiste

Le microbiologiste a au minimum un niveau bac + 5 en biotechnologies, microbiologie, génie biologique, biochimie, biologie santé, biologie.. Dans certains domaines comme la biologie clinique et médicale, le doctorat est la règle. De très nombreuses spécialités sont proposées.

Exemples de formations : 


niveau bac + 5 

  • Master MGB - microbiologie et génie biologique (Paris Saclay)
  • Master microbiologie
    Différents parcours : 
    Microbiologie intégrative et fondamentale / Ingénierie et biotechnologies microbiennes (Université Aix Marseille)
    Mécanismes moléculaires microbiens / Microbiologie industrielle et biotechnologie (Université de Caen) 
    Microbiologie environnementale et sanitaire, Microbiologie industrielle : du gène aux procédés, Recherche et innovation en microbiologie (Université de Lorraine)
    Bioprocédés microbiens, Génome écologie et physiologie microbienne (Université de Clermont Auvergne)
    Microbiologie fondamentale et appliquée (UBO, Université de Rennes …)
    Microbiologie appliquée à l'agroalimentaire, au biomédical et à l'environnement / Microbiologie moléculaire, pathogénie, écologie microbienne / ingénierie technico-commerciale (Université de Lyon)
    Microbiologie industrielle et biotechnologies, Mécanismes moléculaires microbiens (Université de Rouen Normandie)
  • Master biologie-Santé
  • Master biologie
     
  • Master biotechnologies 
    Différents parcours : 
    Master international en biotechnologies marines (UBO)
    Biochimie, Biotechnologie bleue, Génie biotechnologique et management en agroalimentaire (La Rochelle Université)
    Biotechnologie et analyse haut débit, Biotechnologie synthétique, Biotechnologie pharmaceutique (ESBS)

Pour plus de détails sur les masters : www.trouvermonmaster.gouv.fr

  • Diplôme d'ingénieur en biologie, biochimie, microbiologie, biotechnologie, agroalimentaire (ESBS...)

Niveau bac + 8

  • Doctorat en microbiologie
  • Docteur en médecine ou pharmacie

Salaires

entre 2 000 € et 2 500 € brut

Evolutions de carrière

Possibilité d’évoluer vers des postes de directeur de laboratoire ou d’unité de recherche. 


Crédit photo : CDC / Unsplash

Vous pourriez être intéressé(e) par...