https://www.cidj.com/

Gendarme motocycliste / Policier motocycliste

Synonymes : motard de la gendarmerie, motard

  • Armée – Sécurité - Secours
Passionné de moto, le gendarme ou policier motocycliste est principalement chargé de la surveillance et de la sécurisation du réseau routier et autoroutier.

Description métier

Dans le cadre de sa mission, le gendarme motocycliste intégré à un escadron départemental de sécurité routière (EDSR) participe à de nombreuses missions au 

  • à la surveillance, au contrôle des usagers des transports
  • à la lutte contre la délinquance
  • à la régulation du trafic,
  • aux enquêtes judiciaires, à la recherche et à l’interpellation de malfaiteurs,
  • à la protection de grands rassemblements,
  • à l’escorte et au guidage de convois officiel.

Les motocyclistes de la Garde républicaine escortent le président de la République et les chefs d’Etats étrangers, encadrent les grandes courses cyclistes comme le Tour de France.

Le policier motocycliste assure comme son homologue de la gendarmerie des missions de surveillance et de contrôle de la circulation routière. Il peut être sollicité aussi pour des escortes et des guidages. Certains sont affectés dans des unités spécialisées. 

Dans la gendarmerie comme la police, le métier exige une certaine disponibilité. 

Études / Formation pour devenir Gendarme motocycliste / Policier motocycliste

Le métier de gendarme motocycliste ou de policier motocycliste est ouvert aux personnels déjà en poste. 

Pour devenir gendarme motocycliste, il faut d'abord passer le concours de sous officier (niveau bac) ou d'officier (niveau bac +5) de gendarmerie.

Conditions générales pour concourir : 

  • être de nationalité française
  • avoir entre 18 et 35 ans
  • avoir effectué la JDC
  • être apte physiquement 

Après réussite au concours, vous serez affecté en école de gendarmerie ou vous pourrez vous porter volontaire pour devenir gendarme motocycliste (sélection en fonction des résultats et des places disponibles). 
Si vous êtes retenu, vous bénéficierez de stages complémentaires au CNFSR (centre national de formation à la sécurité routière). 

Pour devenir policier motocycliste, il faut d'abord passer le concours de gardien de la paix, d'officier ou de commissaire de police et avoir exercé au moins un an. Les policiers retenus suivent ensuite une formation spécifique (14 semaines pour les brigadiers et gardiens de la paix, 5 semaines pour les officiers et les commissaires de police). 

Salaires

Le traitement des gendarmes motocyclistes et policiers motocyclistes est fonction de leur grade et échelon : 

dans la police

  • pour un gardien de la paix : entre 2 194 € et 3 641 € net mensuel 
  • pour un officier de police : entre 2 501 € et 5 265 € net mensuel
  • pour un commissaire de police : entre 3 238 € et 8 028 € net mensuel

(source : devenir policier)

dans la gendarmerie 

  • pour un sous-officier de gendarmerie : en sortie d'école 1850 € pour les carrières opérationnelles 
  • pour un officier de gendarmerie :  en sortie d'école 2 843€ pour les carrières opérationnelles

(source : la gendarmerie recrute)

Evolutions de carrière

Dans le même domaine, le gendarme ou policier motocycliste peut évoluer vers les fonctions d'instructeur motocycliste. 


Crédit photo : JPC PROD - Fotolia