https://www.cidj.com/

Gendarme

  • Défense - Sécurité - Secours
Le gendarme assure la protection des personnes et des biens. Prévention de la délinquance, enquêtes judiciaires, secours, maintien de l'ordre, surveillance des routes… Une palette d'emplois et de spécialités s'offre à lui. La gendarmerie est rattachée au ministère de l'Intérieur.

Description métier

Le gendarme (sous-officier et officier) est un homme de terrain au service des citoyens. Opérationnel, il assure la protection des personnes et des biens, à la campagne ou à la ville, de jour comme de nuit. Il fait respecter l’ordre public. Il est généralement en uniforme et porte une arme.

Le sous-officier de gendarmerie est un militaire professionnel de la sécurité. Au service du public, il sert dans des unités variées, sur le territoire national comme à l'étranger. En sortie d'école, il occupe les fonctions de gendarme mobile, de gendarme départemental ou de garde républicain. 

L'officier de gendarmerie est un cadre opérationnel de la sécurité. Il occupe des postes à responsabilité variés et enrichissants, en métropole, outre-mer comme à l'étranger dans différents domaines : sécurité publique, maintien de l'ordre, sécurité routière, police judiciaire. 

Les gendarmes peuvent être affectés dans différentes unités : 

  • unité territoriale : gendarme territorial
  • unité de maintien de l'ordre : gendarme mobile
  • unité d'intervention : gendarme au GIGN (groupe d'intervention de la gendarmerie nationale), gendarme au PSPG (peloton spécialisé de la protection de la gendarmerie), gendarme au PSIG (peloton de surveillance et d'intervention de la gendarmerie)
  • unité de la police de la route : motocycliste, pilote de voiture rapide d'intervention, gendarme départemental
  • unité de la police judiciaire : gendarme en unités de recherches, gendarme N'Tech, gendarme de l'IRCGN (institut de recherche criminelle de la gendarmerie nationale)
  • unité de prestige : fantassin de la garde républicaine, motocycliste de la garde républicaine, cavalier de la garde républicaine
  • unité spécialisée : maître chien, gendarme en montagne, enquêteur subaquatique, gendarme en unité nautique, gendarme maritime, gendarme des transports aériens, gendarme de l'air, gendarmerie de l'armement, gendarme de la sécurité des armements nucléaires, gendarme spécialiste des SIC... 

Si la grande majorité des gendarmes sont affectés dans l'opérationnel, les gendarmes peuvent également travailler dans les domaines administratifs et techniques (sous-officier et officier du corps technique et administratif).

 

Études / Formation pour devenir Gendarme

Le recrutement au poste de sous-officier ou d'officier de gendarmerie s'effectue sur concours (modalités différentes selon que l'on se destine aux carrières opérationnelles ou aux carrières administratives et techniques).
Pour le concours de sous officier : niveau bac
Pour le concours d'officier : niveau bac +5

Les conditions générales pour concourir sont en revanche les mêmes pour tous : 

  • être de nationalité française
  • avoir entre 18 et 35 ans
  • avoir effectué la JDC
  • être apte physiquement 

Après réussite au concours, les lauréats suivent une formation rémunérée adaptée.
 

Salaires

  • pour un sous-officier : en sortie d'école 1850 € pour les carrières opérationnelles, entre 1508 € et 2624 € pour les carrières techniques et administratives
  • pour un officier : en sortie d'école 2 843€ pour les carrières opérationnelles

 

Evolutions de carrière

Un gendarme peut choisir de se spécialiser.

Quelle que soit sa fonction, un gendarme peut progresser en termes de grade.

Le gendarme peut aussi se reconvertir dans le privé : consultant, sécurité...


Crédit photo : Chris29 - Fotolia

Vous pourriez être intéressé(e) par...