http://www.cidj.com/

Designer textile

Synonymes : designer textile et surface, concepteur créateur textile

  • Artisanat - Métiers d'art
Le ou la designer textile conçoit de nouvelles gammes de tissus. Un métier à la fois créatif et technique qui nécessite au minimum un bac + 3 et un bon coup de crayon.

Description métier

Le designer textile conçoit les tissus et les dessins qui apparaîtront ensuite sur de nombreux supports : vêtements, ameublement, ligne de maison, papier peint, papeterie, ou encore art de la table. Il peut travailler pour une production artisanale ou industrielle. 

A partir d’un cahier des charges, il élabore une maquette textile (également appelé dessin textile) où sont dessinés et précisés les textures (laine, coton, lin, etc.), les motifs, les coloris.

Qu’il exerce en tant que freelance, au sein d’un studio de création ou directement pour une marque dans une maison de couture, il doit à la fois intégrer les exigences de son client et s’imprégner des tendances du marché. 

A lui d’imaginer ce qui va plaire et être tendance dans les mois à venir tant dans le domaine de l’habillement, de l’ameublement, du linge de maison sans oublier les domaines de niche que sont les tissus plus techniques utilisés dans les domaines de la santé, de la sécurité, de la communication… Les applications du matériau textile sont en effet multiples.

Ce travail de créatif nécessite en amont un important travail de veille tant sur les produits, les procédés utilisés que sur la concurrence. Le designer textile doit être en permanence au fait des tendances artistiques et de consommations, des nouvelles matières et procédés technologiques mais aussi de ce qui se fait sur les marchés internationaux.
En parallèle, le designer textile doit également tenir compte dans ce travail de conception, des résultats des collections précédentes : analyser ce qui a plu et ce qui a moins fonctionné. 

En parallèle à ce travail de recherche et création, le designer textile peut également avoir en charge la mise en œuvre, la gestion et le suivi de fabrication de la collection des tissus (rédaction du cahier des charges pour les fabricants, étapes de production, validation et lancement des prototypes, choix techniques, élaboration de fiches techniques des produits, rétroplanning, réalisation d’échantillons…) ainsi que sa présentation dans les salons et showrooms spécialisés auprès des professionnels du secteur. 

Comme pour tout métier créatif, le designer textile doit avoir un sens esthétique développé mais cette originalité et cette créativité ne sont pas suffisantes. 

Le métier de designer textile nécessite d’excellentes connaissances des outils de CAO ou DAO, des procédés de fabrication, des spécificités et caractéristiques des matières textiles. Sens de la communication et qualités relationnelles (relation avec les stylistes-modélistes, relations avec les fabricants de tissus..), travail en mode projet, techniques marketing et maîtrise d’une ou plusieurs langues (salons professionnels, visites des fournisseurs) sont également des atouts pour évoluer dans ce métier. 

Études / Formation pour devenir Designer textile

Après un bac ST2A de préférence ou un bac général, poursuivre vers un diplôme de niveau bac + 3 minimum. Exemples de formations : 

Niveau bac + 3

  • DN made – diplôme national des métiers d’art et du design mention textile
  • licence pro métiers de la mode. Différents parcours : gestion et développement des produits de la mode, création textile et gestion de la production.
  • responsable du développement de produits textiles  (Albert de Mun Paris)
  • DNA – diplôme national d’art option design

Niveau bac + 5

  • DSAA – diplôme supérieur d’arts appliqué mention Mode & Innovation Textile
  • DNSEP – diplôme national supérieur d’expression plastique mention design
  • diplôme de l’ENSAD – ecole nationale supérieure des arts décoratifs mention design textile et matière
  • diplôme de designer textile de l’ENSCI - Les ateliers

Salaires

Les rémunérations varient selon que le designer textile est salarié ou freelance. 

En maison de couture ou studio de dessin, un designer textile débutant émarge aux environs de 1600 € (jusqu’à 4 500 € pour designer textile confirmé selon l’entreprise). 

S’il exerce en indépendant, il est rémunéré au dessin : entre 400 € et 450 € pour la mode, entre 600 € et 650 € pour l’ameublement (source textile addict). 

Evolutions de carrière

Expérimenté, le désigner textile peut évoluer vers des postes d’encadrement.


Crédit photo : Unsplash